Acculé, le Maroc encore une fois actionne ses relais terroristes contre les civiles sahraouis

Dans une vidéo postée sur Youtube, et dans un scénario à la daeshien, le dénommé Said Zalmat, marocain barbu au style terroriste et l’apparence d’un membre inféodé à des groupes terroristes, tient un discours plein de coups de gueules contre le Polisario et l’Algerie. Une épée à la main, la tête bandée en noir aux lettres en blanc portant le slogan officiel du régime monarchique, Dieux, patrie, roi et vêtu d’une uniforme militaire, ce terroriste sort d’une grotte et marche sur une colline rocailleuse dans les périphéries de Mekness et commence à user et abuser de la terminologie islamique pour avertir et menacer ceux qu’il qualifie d’ennemies de l’intégrité territorial du Maroc, notamment les sahraouis et les algériens. A la fin de son discours plein de haine insatiable, il met au feu le drapeau de la république sahraouie et celle de l’Algerie promettant leurs états et peuples de représailles et répercussions horribles. 

Néanmoins, c’est pas la première fois que le régime monarchique de Rabat actionne ses relais terroristes pour menacer les sahraouis au vu et au su des autorités sécuritaires marocaines sans que ces derniers prennent des mesures pour dissuader ces gestes terroristes et extrêmement dangereuses. Ainsi, un dénommé Amine Baroudi, affilié au Jeunesse Royaliste montée en toutes pièces par le Makhzen, a posté, il n’y a pas longtemps, une vidéo ( voir dessous) dont il s’en prend violemment contre les indépendistes sahraouis, les menaçant de mort, pistolet à la main. En dépit, aucune poursuite judiciaire n’était faite à son encontre. 
Pire encore, dans un article paru dans le journal marocain “l’observateur du Maroc”, le directeur de cette publication Hakim Arif lui-même, déguisé dans un appel de guerre cyber-terroriste, incite les jeunes marocains à commettre des actions terroristes contre les sahraouishttp://lobservateurdumaroc.info/2014/10/10/hackers-a-vos-claviers/ Pour le régime coloniale de Rabat, tout est permis pour défendre son occupation du Sahara Occidental y compris l’utilisation du terrorisme.

 Khalil Asmar. 

https://www.youtube.com/watch?v=47rjSVG52oU&feature=youtu.be