Mohammed VI fâché contre Paris ?

L’intervention de la France en vue de contraindre le Maroc à réviser son expulsion de la composante civile de la MINURSO a provoqué la colère du roi Mohammed VI et l’a poussé à chercher de l’aide auprès des pays du Golfe, selon le site sahraoui SOUMOUD.NET.
« Il est devenu habituel que le roi du Maroc aille cherche du secours à l’Elysée dans tous les RDV de la question du Sahara Occidental avec le Conseil de Sécurité. Cependant, cette fois-ci, un élément nouveau a fait que Mohammed VI prenne la direction de Riyadh au lieu de Paris pour quémander de l’aide », relève la même source.
Le site sahraoui signale signale que le roi d’Arabie Saoudite a répondu au SOS marocain, en dépit de son occupation dans les préparatifs de la visite du président américain Barack Obama.
« L’attention des observateurs a été attirée par un paragraphe de son discours dans lequel il a dit que « « Le Maroc est libre dans ses décisions et ses choix et n’est la chasse gardée d’aucun pays ». Une allusion claire à la France, qui a essayé de faire pression sur le Maroc pour l’amener à faire marche arrière dans sa décision d’expulser la composante civile de la MINURSO. Une information corroborée par le journal marocain Al-Ayam qui cite des sources bien informées » ajoute la même source.
« L’intervention de Paris se trouve, donc, derrière la colère du roi Mohammed VI dont les décisions improvisées et contraires aux résolution des Nations Unies ont mis son pays dans une situation peu enviable »m conclue le site.