Maroc : une superficie déclarée mais non reconnue

Le Maroc a une situation géographique stratégique . Il présente des frontières (souvent en litige) avec l’ Europe, avec l’ océan atlantique et avec l’Afrique . Pour le gouvernement marocain, le pays fait 713 mille Km², mais le Maroc reconnu internationalement occupe seulement une superficie de 446 mille Km². Et bien, toute la différence n’est rien d’autre que le Sahara Occidental qui fait 260 mille Km² et sur lequel le Maroc se considère souverain . En effet, dans aucun pays au monde on n’a pu relever une différence aussi flagrante entre la superficie déclarée et celle reconnue.
Comment est – on arrivé à cette situation ? En 1884, l’ Espagne prend le contrôle de la région qui s’appelait à l’époque Rio De Oro (de l’ espagnol , rivière de l’or) car les sources d’or de l’Afrique de l’ Ouest utilisent souvent ce pays comme voie de passage . Pendant la décolonisation du 20e siècle, la souveraineté de l’Espagne sur ce territoire est contestée de toute part : par les bédouins Sahraouis, par la Mauritanie qui estime que ce territoire est peuplé par des nomades de mêmes origines ethniques que les Mauritaniens et par le Maroc qui juge que ce territoire fait partie du « Grand Maroc » historique qui date de la dynastie berbéro-arabe des Almoravides du 11e siècle et qui comprend en plus une bonne partie de l’Ouest algérien . De plus, les terres du Sahara Occidental sont très riches en ressources minières, tels que le cuivre , le fer et le phosphate , ce qui permet au Maroc d’être la deuxième source de phosphate au monde . Aussi, les côtes Sahraouies qui donnent sur l’océan atlantique sont parmi les régions les plus poissonneuses au monde, d’où l’intérêt économique de ce pays.
Qui sont finalement ces Sahraouis ? Les Sahraouis sont des nomades d’origines berbères , arabes et africaines . Les Sahraouis revendiquent leur autonomie auprès du colonisateur espagnol et obtiennent l’indépendance du Sahara en 1976. Aussitôt , après le départ des espagnols le Maroc prend le contrôle du pays et l’annexe comme province . Le Maroc semble avoir oublié que depuis des siècles un peuple, une histoire et une culture dans le Sahara Occidental ont toujours existé. Depuis, les Sahraouis se sont soulevés de nouveau contre l’occupant marocain en créant le Front Polisario, de l’ abréviation espagnole de « Frente Popular de Liberación de Saguía el Hamra y Río de Oro » ( Front populaire de Libération de la Saguia el Hamra et du Rio de Oro). Le Polisario proclame son pays : République Arabe Sahraouie Démocratique.
L’Algérie soutient le Front Polisario comme tous les mouvements qui revendiquent leur indépendance (comme c’était le cas pour l’Algérie avant 1962). C’est cette position politique pro-sahraouie qui bloque les relations algéro- marocaines et la construction de l’Union du Maghreb Arabe (UMA). L’ ONU, elle aussi, condamne cette occupation marocaine et se prononce pour l’autodétermination du Sahara Occidental avec un référendum. Mais, jusqu’à présent , les deux parties ne parviennent pas à se mettre d’ accord sur la composition du corps électoral . En effet, le Front Polisario estime que les populations ayant immigré récemment au Sahara et sous l’influence du gouvernement marocain, ne doivent pas participer au vote.