Sahara occidental: le double jeu de la France

Le ministre français des Affaires étrangères et du développement international, Jean-Marc Ayrault, qui entame une visite de travail en Algérie, a déclaré ; lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue algérien Ramtane Lamamra, que la mission des Nations Unies (Minurso) « devrait poursuivre sa mission au Sahara occidental ».
La France, qui soutient le Maroc, a réitéré le 9 mars dernier son soutien au Makhzen dans le conflit au Sahara occidental.
« Pour la France, le plan d’autonomie présenté par le Maroc en 2007, constitue une base sérieuse et crédible pour une solution négociée » de la question du Sahara, a déclaré le lendemain le porte-parole du ministère des Affaires étrangères français, Romain Nadal, lors d’un point de presse, en précisant que « La position de la France sur le Sahara est bien connue et inchangée », selon TSA
Ce double discours a, bien entendu, une explication simple: La France a d’importants intérêts économiques, politiques, culturels et stratégiques aussi bien en Algérie qu’au Maroc et ne veut pas les perdre, ce qui pousse sa displomatie à dire une chose au Maroc et son contraire en Algérie.
http://www.ennaharonline.com/fr/news/41407.html