Le Maroc ne peut aucunement expulser la MINURSO

Quoi qu’on dise de l’Algérie, il y a une vérité que personne ne peut nier: l’Algérie est un pays indépendant dans tous les sens du terme. Sa diplomatie en est la preuve vivante.
Au moment où tous les pays de la dénommée Ligue Arabe s’ameutent derrière le régime terroriste et médieval de Riyad contre la Syrie et le mouvement haouthi au Yémen, Alger a répondu par un niet retentissant.
Les relations que l’Algérie entretient avec l’Iran est un autre exemple de son indépendace et sa politique basée sur des principes loin de toute allégeance à l’Arabie Saoudite, aux Etats-Unis ou à la France-
Au Maroc, Rabat a été contraint de rompre avec l’Iran sous les ordres de Riyad. Les mêmes raisons ont poussé le gouvernement marocain à envoyer son armée au Yémen. 
La diplomatie du Maroc est assujetie aux positions des pays qui financent son invasion du Sahara Occidental et son agression contre le peuple sahraoui. L’armée marocains se trouve là où se trouve l’armée de son autre protecteur, la France. 
Au Maroc, la volonté et les ordres de ces pays passent avant tous les intérêts du pays. En 2009, la France a contraint le roi du Maroc Mohammed VI à faire marche arrière dans sa décision d’expulser Mme Aminattou Haidar.
Aujourd’hui, Rabat fait des gestes qui font croire qu’il veut expulser la MINURSO, mais les autorités marocaines savent pertinemment que cela n’aura jamais par respect de la volonté de son allié français.