Emeutes à El Aaiun pour dénoncer la position du Conseil de Sécurité

Salha Boutenguiza, une des victimes hier soir
La nuit à El Aaiun, capitale occupée du Sahara Occidental a été très agitée. Des milliers de jeunes sahraouis sont sortis dans la rue pour condamner la « froideur » du Conseil de Sécurité dans son traitement des mesures de défi et de mépris prises par le Maroc à l’encontre de la MINURSO et des attaques contre la personne de Ban Ki-moon.
Des violents affrontements entre les jeunes sahraouis et les forces de police marocaines ont eu lieu au quartier de l’In3ach. Pendant plus de 10 heures les familles se sont enfermées chez eux pour éviter les foudres des services de sécurité du Maroc. D’ailleurs, plusieurs personnes ont été blessées suite à l’intervention musclée des « croatias* » marocaines.
« Nous voulons condamner la lâcheté de certains membres du Conseil de Sécurité face à l’arrogance de Rabat qui se permet de menacer la mission de l’ONU au Sahara Occidental », a déclaré le jeune porte-parole de « l’Intifadha » de samedi soir.
Pour rappel, les membres du Conseil de Sécurité n’ont pas réussi à se mettre d’accord sur une position commune pour mettre fin au conflit qui oppose l’ONU au Maroc sur la question du Sahara Occidental.
*Croatias : terme utilisée par la population autochtone pour désigner les forces anti-émeutes marocaines