Le FIR du Sahara Occidental est assuré par Les Iles Canaries

Maroc, Sahara Occidental, espace aérien, #Maroc, #Sahara, FIR, région d’information de vol, Flight Information Region

Le FIR du Sahara Occidental est assuré par Les Iles Canaries et non pas par le Maroc

Le Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki-moon effectuera une tournée dans la région d’Afrique du Nord sans se rendre á El Aaiun, capitale du Sahara Occidental pour visiter la MINURSO. Le Maroc s’y oppose.    

« Le secrétaire général a bien sûr le droit de rendre visite à toute mission de maintien de la paix mais il faudrait que les autorités de facto dans cette zone donnent l’autorisation à son avion de d’y poser », a indiqué vendredi le porte-parole de l’ONU Stéphane Dujarric dans un point de presse.   

De ce fait, Ban visitera le siège qui se trouve á Bir Lehlou, dans la zone administrée par le Front Polisario.   Pourtant, l’espace aérien de la ville d’El Aaiun est assigné aux Iles Canaries.  

Une région d’information de vol (ou FIR, de l’anglais Flight Information Region) est un espace aérien de dimensions définies à l’intérieur duquel le service d’information de vol et le service d’alerte sont assurés.  

L’espace aérien d’un pays peut être divisé en une ou plusieurs FIR, de même qu’une FIR peut couvrir plusieurs pays.   Puisque la souveraineté du Royaume du Maroc sur le Sahara occidental n’est reconnue ni par les Nations Unies, ni par ses États membres, aucune organisation internationale ne peut la reconnaître non plus.  

De ce fait, concernant l’espace aérien du territoire non autonome du Sahara occidental, la OICI, Organisation de l’aviation civile internationale, assigne la responsabilité de l’espace aérien du territoire non autonome du Sahara Occidental au FIR Canarias.