Sahara Occidental : La RASD prépare la célébration de l’anniversaire de sa proclamation : dans l’espoir d’une victoire proche

La République arabe sahraouie démocratique (RASD) célèbrera cette année (27 février) l’anniversaire de sa proclamation ainsi que celui de sa « maturité » après 40 ans de lutte, a indiqué le président de la commission politique du Front Polisario et ancien ambassadeur de la RASD à Alger, Brahim Ghali. « La RASD est devenue un état mûr.
Elle a prouvé, dans les instances internationales, son mérite à survivre et à continuer à exister », a indiqué M. Ghali, lors de la clôture du Marathon du Sahara occidental, précisant que les festivités prévues cette année, marqueront la célébration du 40e anniversaire de la proclamation de l’Etat sahraoui ainsi que de sa maturité ». Le diplomate sahraoui a notamment souligné que la RASD a montré à travers son adhésion à l’Union africaine (UA), comme membre fondateur de cette organisation panafricaine, que « le rêve du peuple sahraoui se réalise petit à petit ». « Les acquis du peuple sahraoui sont irréversibles et sa victoire est imminente », a-t-il rassuré. A la même occasion, M. Ghali a évoqué la symbolique que revêt l’organisation du Sahara-Marathon, estimant que cette compétition était dédiée, par tous les participants venus de 22 pays, à « la solidarité » avec le peuple sahraoui en lutte pour son indépendance et son droit à l’autodétermination. « Ceux qui ont participé à cette manifestation sportive sont tous fiers et ont l’honneur d’avoir exprimé leur solidarité avec le peuple sahraoui dans sa lutte pour son droit à l’autodétermination. Aussi avec son combat pour son indépendance et sa mobilisation pour la construction d’un Etat indépendant sur l’ensemble du territoire sahraoui », a-t-il insisté. Il a ajouté que le marathon était aussi particulier cette année, car coïncidant avec la célébration du 40 ème anniversaire de la naissance de la RASD. Cette célébration intervient dans un contexte marquée par la préparation de la visite du SG de l’ONU, Ban Ki-moon dans les territoires occupés. Reportée à maintes reprises en raison des blocages imposés par le Maroc qui ne ménage aucun effort pour empêcher l’arrivée du numéro 1 de l’organisation onusienne dans cette région, cette visite est attendue par le peuple et l’autorité sahraouie. La tournée de Ben Ku-moon, prévue début mars, revêt un caractère stratégique du fait qu’elle va jouer un rôle déterminent dans le processus d’autodétermination du Sahara Occidentale. Inscrit depuis 1966 sur la liste des territoires non autonomes, et donc éligible à l’application de la résolution 1514 de l’Assemblée générale de l’ONU, portant déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et peuple colonisés, le Sahara occidental est la dernière colonie en Afrique, occupé depuis 1975 par le Maroc, soutenu par la France.
APS/ Nouria B