Lettre ouverte à M. Mankeur Ndiaye, ministre des affaires étrangères du Sénégal

Je vous écris cette lettre par droit de réponse à votre réaction aux révélations qui nous avons publié es dans notre site. 
Vous avez démenti tous les faits qu’on vous reproche, mais le plus grave c’est que vous avez essayé de donner de l’importance au soutien du Sénégal au Maroc dans la question du Sahara Occidental dans le but de discréditer nos publications et camoufler vos pratiques de mendiant dignes des plus basses cours.
Qu’est-ce que votre soutien et celui de votre pays a apporté au Maroc ? Depuis plus de 30 ans, il n’est plus membre de l’Union Africaine dont la République Arabe Sahraouie Démocratique est membre à part entière et vous êtes obligé à vous asseoir avec les autorités sahraouies dans toutes les réunions des instances africaines. 
Réagir comme si le Sénégal était une puissance mondiale, était la réaction la plus ridicule de votre part. Votre soutien est nulle et ressemble à une coquille vide. Après 40 ans d’occupation, aucun pays du monde ne reconnaît la prétendue souveraineté du Maroc sur le territoire du Sahara Occidental. 
Vous ne pouvez rien pour votre allié parce que vous n’êtes rien. Regardez comment vos citoyens sont assassinés au Maroc ! Qu’est-ce que les sénégalais font dans ce pays ? Vous n’allez pas me dire quand même qu’ils font du tourisme ?
Ils sont là parce qu’ils veulent rejoindre l’Europe et fuir leur pays le Sénégal qui, après plus de 50 ans d’indépendance n’arrive pas à décoller et se débarrasser de la misère qui ravage le peuple sénégalais à cause de politiciens corrompus comme vous qui ne savent que tendre la main pour remplir leurs poches.
Il a fallu que notre site en parle pour que vos amis de Rabat se prononcent enfin, même si ce n’est qu’avec le mensonge d’une prétendue condamnation des criminels, sur l’affaire de l’assassinat du malheureux jeune étudiant Charles Ndour.
Malgré que les Marocains vous utilisent pour dissimuler leur isolement sur la sphère internationale, ils ont le culot de vous mépriser en laissant en total impunité les assassinats des sénégalais sur terre marocaine. Evidemment, ce ne sont pas les crapules de votre genre qui vont défendre l’honneur et la dignité des sénégalais. Comme d’habitude, vous allez vous taire pour pouvoir continuer à bénéficier des faveurs des autorités marocaines.
Vous allez vous taire aussi au lieu de répondre à cette lettre, parce que si vous parlez vous allez vous délatter. Vous allez garder le silence et regarder de l’autre côté protégé par ceux qui partagent avec vous les pratiques de magouille et de mesquineries. 
Comme tous les voleurs, vous avez géré l’argent des sénégalais, mais ce qui vous rend différent des autres politiciens c’est que vous avez mis une partie de cet argent dans vos poches. Pour cela, vous avez fait recours à diverses méthodes. Parmi elles, celle qui a été dénoncée par le site Dakar Actu : la surfacturation des notes de publicité pour pouvoir empocher les dividendes.
Vous allez dire « je ne suis pas le seul à faire cela » ou bien vous allez vous chercher une autre excuse parce que vous n’êtes pas à la hauteur de vous mettre en cause. Dans un pays démocratique, un scandale comme le votre aurait coûté la démission, mais au Sénégal, pays à la merci de voleurs et de dévergondés, tout y passe. 
Vous n’êtes pas seulement un ministre qui a osé faire le mendiant auprès d’un pays étranger. Vous êtes beaucoup plus que ça. Vous êtes responsable, à côté de vos collègues corrompus de la misère vécue par les enfants, les hommes et les femmes sénégalais, des souffrances de millions de citoyens contraints de vivre dans les situations les plus pénibles. 
En un mot, vous faites pitié!