Moroccoleaks : Compte-rendu de l’entretien avec le SG (mail 10/05/2012)

De : AMINE CHABI
À : bourita
Envoyé : Thu May 10 18:17:20 2012
Objet : urgent

Compte-rendu de l’entretien avec le SG
·        Ces éléments ont été recueilli auprès de M. Kishore Deraya, Directeur adjoint politique au Cabinet du SG.
·        Le moins que l’on puisse dire est que la nouvelle a profondément choqué le Secrétariat. Les différents départements (DPKO et DPA) et le Cabinet du SG ne s’attendaient pas à la portée de cette démarche.
·        Le Secrétariat a apprécié la cordialité des discussions. Dans d’autres situations, et en pareils circonstances, certaines délégations ont fait preuve de robustesse et en étaient venus presque aux mains.
·        Le SG comprend la démarche du Maroc, mais ne saisit toujours pas les raisons profondes qui ont poussé notre pays à réclamer la tête de Ross. Un meilleur travail d’explication s’avère nécessaire (écart par rapport à son mandat politique, ses interférences avec Navi Pillay, le fait qu’il pousse pour l’agenda droits de l’homme, et son implication directe lors des négociations de la dernière résolution du Conseil de sécurité).
·         L’interlocuteur s’est interrogé pourquoi le Maroc n’a pas préféré s’attaquer à la MINURSO, qui est plus à portée de main. L’Envoyé personnel est un gros poisson et la conjoncture actuelle de remise en cause de l’impartialité de nombreux de ses Envoyés le met dans une situation difficile avec leurs pays d’origine (Allemagne pour la Sierra Leone, Etats-Unis pour nous).
·        Le Secrétaire général est dans de bonnes dispositions envers le Maroc et notamment vers Sa Majesté le Roi. « Il comprend que la véritable question est d’ordre territorial comme c’est le cas en Corée. »
·        Le Secrétaire général réunira un Core group avec la Chef de Cabinet, les SGA-DPKO et DPA pour étudier la situation et prendre un train de mesures. Selon M. Kishore, « du temps sera nécessaire pour amortir le choc ».
·        Il est probable que M. Ban Ki Moon tentera de contacter Sa Majesté le Roi.
·        Le Secrétariat se demande également si la mesure de débarquement de l’EP  est irrévocable.
·        La question de la visite régionale de l’EP est également revenue à de nombreuses reprises lors de la conversation.
Appréciations :
·        Le facteur de surprise aura été décisif jusqu’au bout. Il s’agit incontestablement d’un point positif pour notre pays.
·        Il serait utile d’entamer des démarches d’explication envers les deux SGA DPKO et DPA, mais avec un argumentaire bétonné.
·        La diplomatie des téléphones commencera à compter de la fin de l’entretien. Une démarche d’explication auprès des P5 et notamment des USA est requise.
·        La décision du débarquement de Ross devrait être irrévocable. Il s’agit d’une question de confiance et d’impartialité. Notre pays a de nombreux arguments à faire valoir. Le Secrétariat a été sensible à l’argument du dévoiement de son mandat initial.
·        Dans la gradation de mesures, si une réponse échelonnée est souhaitée, la fin de la MINURSO serait une suite logique.
-- 
_________________________________________________

This email was Anti Virus checked by asg - maec -

-- 
_________________________________________________

This email was Anti Virus checked by asg - maec -