Moroccoleaks : Maroc – Sénégal : Deux minables chefs de diplomatie

Lettre de Laurent Fabius à Mézouar
Il était une fois deux ministres de deux pays qui se disent très « amis », même alliés : Le Maroc et le Sénegal. Ils s’appellent Salaheddine Mézouar et Mankeur Ndiaye. Leurs points communs ? Ils dirigent tous les deux les diplomaties de leurs pays respectifs. Ils partagent aussi le point d’avoir été tous les deux touchés par les documents secrets du hacker Chris Coleman. A cause de leur sale manie de s’abaisser et se mettre à genoux pour quémander des mesquineries.
Ils sont minables dans leur nature. Y a-t-il de pire, ou plus minable, qu’un ministre qui dirige la diplomatie de son pays, de quémander les services d’un autre ministre pour intervenir en faveur de sa fille ? Sans doute non. Cela s’est passé au Maroc où le ministre Salaheddine Mézouar a demandé à son homologue français, Laurent Fabius, d’intervenir en faveur de sa fille pour que celle-ci obtienne un permis de travail et rejoigne l’équipe de la société Mc Kinsey France, une société connue pour ses trafics d’influence et ses plans de redressements autant au Maroc qu’au Sénégal. Dans une lettre datée du 20 novembre 2013 et envoyée á Mézouar, Fabius explique être intervenu à sa demande auprès de l’administration de la société en réponse à la demande de son homologue marocain. Une histoire on ne peut plus ridicule !
Le hacker Chris Coleman a dévoilé une mesquinerie pareille dont l’acteur est ni plus ni moins que le chef de la diplomatie sénégalais, Mankeur Ndiaye. Son prénom donne déjà un avant-goût de sa personnalité : Mankeur, qui manke ou manque. Oui, il manque de finesse et de dignité au point d’aller quémander chez Mézouar trois billets pour La Mecque. Ce qu’il a reçu ce n’est pas trois billets mais l’équivalent en argent sonnant et trébuchant de trois billets pour aller jusqu’aux Diyars de la Pérégrination Sacrée. Qu’est-ce qu’il a fait de cette alléchante somme ? Il n’y a que lui qui répondre á cette question, même si on peut s’en faire une idée.
Mankeur manque aussi de reconnaissance envers ceux qui lui ont donné un coup de pouce qui lui a permis d’arriver à la tête de la diplomatie sénégalaise. Comme le ministre Cheikh Tidiane Gadio. Mankeur n’hésite à lui poignarder dans le dos chez ses mentors marocains. Toujours pour une histoire d’argent. 
A nos mis sénégalais qui veulent connaître davantage de scandales sur le pays que le Sénégal défend partout dans le monde, le Maroc, voici un lien qui fait une importante compilation de ce qui a été écrit sur le Maroc sur la base des documents révélés.
LIEN : ARSO.ORG