Moroccoleaks : Lobbying marocain à Addis Abeba. Rabat compte sur le soutien du Sénégal et de la Cote d’Ivoire

Moha Ouali Tagma, Directeur des Affaires Africaines au MAEC

Addis

Tagma [m.ouali.tagma@gmail.com]
Date d’envoi : jeudi 29 mai 2014 13:57
À :
Lotfi Bouchaara
Comme convenu je pars sur Addis le 1er avec Sitri. Kadmiri nous rejoindra le 3 d’après ce qu’il a dit. Il m’a encore affirmé ce matin que Monsieur le Ministre ne lui a pas donné d’instructions concernant le traitement des amis. Sans ça on ne pourra pas faire grand chose . S’il te plait si tu pouvais dire ça a M. le Ministre pour qu’on puisse travailler l’esprit tranquille . Le Sommet s’annonce difficile Amitiés

Envoyé de mon iPhone

juin 2014
Honneur porter votre attention que nous avons Monsieur Sitri et moi même en présence de l’Ambassadeur eu des entretiens approfondis avec les Ambassadeurs du Senegal et de la Cote d’Ivoire au sujet des préparatifs du Sommet de l’UA.
Ces entretiens ont permis de savoir que le projet de l’Ordre du Jour adopté par le Comité des Représentants Permanents ne comporte pas de point concernant la question du Sahara.
Malgré cela il n’y a aucune certitude qu’un Rapport distinct sur le Sahara prévu par la décision de Janvier 2013 ne soit présente par le Conseil Paix et Sécurité (CPS)qui est une instance a composition restreinte et dont le Commissaire est M. Chergui de nationalité algérienne et qui a succédé a Laamamra. C’est un risque toujours d’actualité .
De commun accord les contacts seront poursuivis notamment avec les représentants des pays amis membres du CPS pour s’informer sur ce point particulier. Les Ambassadeurs du Senegal et de la Cote d’Ivoire nous ont renouvelé leur détermination a contrer toutes les manœuvres tendant a instrumentaliser l’UA sur la question . L’Ambassadeur du Senegal m’a affirmé avoir attiré l’attention de Mme Zuma sur le risque pour elle de s’embarquer dans une croisade contre notre pays .
En outre un déjeuner de travail sera organisé a la Résidence du Senegal le Samedi auquel seront conviés un grand nombre d’Ambassadeurs des pays amis . Ce déjeuner sera déterminant pour la mobilisation des amis. M.Kadmiri qui a été retenu arrivera Jeudi.
Une délégation est également attendue pour demain.
Nous avons également rencontré la délégation du Ministère de l’Energie conduite par le Ministre Aamara venue dans le cadre du volet Énergie du Sommet USA-Afrique. Cette réunion se déroule sans accroc.
Haute considération

Le CPS pourrait être utilisé  afin d’éviter  un débat au sein du COREP puisqu’il fait rapport directement a la Conférence des Chefs d’Etat. En effet la matrice de la Décision de Janvier mentionne le CPS comme étant l’organe responsable de sa mise en oeuvre alors que la Décision mandate la Présidente de la Commission .  Le recours a cette manœuvre de contournement pour escamoter le débat serait non conforme du point de vue procédural puisque la Décision stipule que le Rapport sur le Sahara doit être présente au Conseil Exécutif(et donc au COREP )par la Présidente de la Commission Cependant , l’UA  n’étant pas spécialement connue pour son orthodoxie en matière de respect des procédures il n’est pas exclu que le CPS soit utilise pour atteindre les objectifs qui ne peuvent l’être autrement , c’est a dire en passant par le COREP ou le rapport de forces est assez favorable a notre pays.
La vigilance est absolument nécessaire pour faire échec a cette éventualité .

Juin 2014

ci-après une info importante de notre ambassade à N’Djamena:
Le Ministre tchadien des Affaires Etrangères a tenu «une première réunion de coordination avec les hauts responsables du Département (Secrétaire Général- Directeur Général de la Coopération Internationale- Directeur Général de la Coopération Bilatérale- Directrice de la Coopération Multilatérale, Directeur de 1 ‘Union Africaine, Directeur des Affaires Juridiques), consacrée à l’agenda du sommet de l’Union Africaine», prévu à Malabo du 20 au 27 juin 2014.
S’agissant de la question nationale, le Ministre tchadien aurait indiqué «qu’il est fort probable que nous soyons saisis et, par la commission de l’UA et, par la partie marocaine au sujet d’un document sur le Sahara (occidental) qui circule généralement en cette occasion». Et d’ajouter à cet égard, que «il est vari que les marocains ont toujours été aimables à notre égard, il faudra agencer nos pas avec le Maroc qui commence à montrer un intérêt économique réel pour le Tchad ».
Le chef de la diplomatie tchadienne aurait souligné par ailleurs, que « le rapprochement économique entre le Tchad et le Maroc tient beaucoup au chef de l’Etat, qui reçoit en personne les grands opérateurs marocains ». Avant d’affirmer, selon mon interlocuteur que « nous étions par le passé pris en otage par l’Algérie et par la Libye qui nous guettaient, aujourd’hui nous avons une plus grande marge pour agir sur ce genre de question».

juin 2014

Honneur porter votre connaissance que nous avons Monsieur Sitri et moi même poursuivi notre travail d’investigation sur le CPS qui nous semble être le terrain favorable aux manœuvres adverses. La composition actuelle conforte cette analyse: sur les 15 pays membres 8 sont connus pour leur hostilité manifeste et active a notre pays(Algérie-Afrique du Sud-Nigeria-Tanzanie-Mozambique-Namibie-Ouganda-Éthiopie-) En face on ne peut compter que sur la Guinee-la Guinee Équatoriale -la Gambie -le Niger -le Burundi et le Tchad-le 15eme étant la Libye. De plus c’est l’Ouganda qui assure la présidence tournante pour le mois de Juin.
Tout concorde pour que ce soit ce terrain qui sera choisi par l’adversaire .
Une source très haut placée au sein du CPS dont nous avons pu s’assurer la collaboration nous a informé de ce qu’une délégation du CPS conduite par son patron (Chergui) se trouve a New York pour des consultations avec le Département des Affaires Politiques des N.U. Il serait utile que notre Ambassadeur a NY puisse s’informer de l’objet de cette visite et de voir si la question du Sahara a été évoquée .
Madame Zuma dans le cadre de la mise en oeuvre de la Décision de l’UA sur le Sahara a mandaté l’ex President du Mozambique M.Chissano en tant qu’envoye spécial auprès des P5 et de l’Espagne . L’Espagne maintiendrait sa position de refus de toute ingérence de l’UA dans le processus de règlement de la question du Sahara qui est du ressort exclusif du Conseil de Sécurité . Il serait souhaitable que nos ambassadeurs dans les capitales concernées puissent s’assurer que telle sera aussi la position de tous les interlocuteurs de Chissano.

juin 2014

nabil adghoghi
Date d’envoi : jeudi 5 juin 2014 13:41
À :
Mbarka Bouaida
Cc :
Lotfi Bouchaara
Pièces jointes :
zuma espagne.docx? (13 Ko?)[Ouvrir sous forme de page Web]
Mme la Ministre,
j’ai l’honneur de vous faire parvenir le projet de lettre que M. le Ministre pourra envoyer a ses homologues du Groupe des Amis. la Direction Afrique va élaborer des lettres similaires a quelques MAE africains.
par ailleurs, j’ai reparlé ce matin avec le ministre conseiller de l’Espagne qui m’a fait part de:
Joaquim Chissano sera à Londres (le 11), à Paris (le12) et à Madrid (le13).
a Paris, Chissano sera reçu au niveau Directeur.
je lui ai dit que Madrid devra assurer traitement similaire. en réponse, le ministre conseiller a dit que le fait de le recevoir par le Ministre délégué sera mise à profit pour lui faire part de la manière la plus officielle qui soit de la position de l’Espagne sur cette question (ressort exclusif du conseil de sécurité). il m’a également promis que le degré de communication sera minime.
il m’a enfin réitéré que M. Gonzalo de Benito devra entrer en contact cet après midi avec Mme la Ministre déléguée.
haute considération
nabil adghoghi

Sommet de l’Union Africaine
Moha Tagma
Date d’envoi : mercredi 18 juin 2014 12:29
À :
Salah Mezouar [salahmezouar2013@gmail.com]; SALAHEDDINE MEZOUAR; Mbarka Bouaida; bourita
Cc :
Lotfi Bouchaara; Mohammed sitri

Honneur porter votre connaissance qu’en prévision du Sommet de l’Union Africaine la situation se présente comme suit :

-Le travail de lobbying  qui a été effectué tant à Addis Abeba qu’à Rabat auprès des ambassadeurs des pays membres du Conseil de Sécurité et de l’Espagne a donné ses fruits .

– La question du Sahara ne figure pas à l’Ordre du Jour du Sommet

-Le Rapport sur la question du Sahara a été différé à plus tard (Janvier 2015)

-Le Conseil de la Paix et de la Sécurité de l’UA (CPS) aborde la question et reprend comme on pouvait s’y attendre les points du dernier rapport du SG des NU qui sont favorables aux thèses de l’autre partie

-Le CPS dans son rapport essaie d’introduire la question du Sahara comme une question de décolonisation et de façon pernicieuse essaie de faire valider par les Chefs d’État les initiatives de Madame Zuma tendant à interférer dans le processus de règlement .

Malgré qu’il n y a pas de risque de voir le Sommet traiter de la question il serait souhaitable de maintenir la pression et les contacts avec les pays amis .

Sur un plan pratique il est recommandé de réduire la voilure de la délégation et la limiter au strict minimum .

Des questions intéressant hautement notre pays seront également abordées au cours ou en marge du Sommet :
-Partenariats USA/Afrique
-Désignation du futur Secrétaire Général de l’OIF
-Situation au MALI et dans le SAHEL
-Situation dans le Nord du Nigeria

Au plan bilatéral le Gouvernement Equato Guinéen ne cesse de faire des relances concernant la visite de Monsieur le Ministre pour la tenue de la Commission Mixte

– D’autres dossiers sont en instance : Partenariat dans le Transport Aérien , Partenariat dans le domaine portuaire, Projet de Visite Privée du Président de la République

Conformément à vos instructions je me rendrai à Malabo dès le 19 Juin pour maintenir le contact avec les pays amis et pour veiller à ce qu’il n y ait pas de surprise de dernière minute

Haute Considération

P.S. : La Commission Régionale des Pêches du Golfe de Guinée (COREP) est une Organisation Intergouvernementale (OIG), avec statut d’institution spécialisée de la CEEAC depuis le 30 octobre 2007.