Ross et Weber auraient accusé Anders Kompass d’être à la solde du Maroc

L’Envoyé Personnel et le Représentant Spécial du SG de l’ONU pour le Sahara Occidental auraient accusé le Directeur des Opérations sur le terrain et de la CoopérationTechnique au Haut Commissariat aux Droits de l’Homme (HCDH) d’être à la solde du Maroc et partiel dans la mission technique qu’il a conduite au Maroc et au Sahara Occidental.
Dans une note envoyée le 20 mai 2014, sous le titre de « Question nationale, campagne contre notre ami Kompass », l’ambassadeur du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, rapporte que Kompass lui a « confié avec beaucoup d’amertume et inquiétude » que « Christopher Ross, le Département des Affaires Politiques et Wolfgang Weisbrod-Weber, mènent, actuellement, une campagne féroce pour le discréditer et mettre en doute son intégrité professionnelle, suite à son refus de rencontrer les séparatistes au siège de la MINURSO, et au contenu du compte-rendu de la visite qu’il a soumis à Mme Pillay ».
« Ses détracteurs l’accusent d’être partial (biased) et à la solde du Maroc », ajoute la note. « il crainte qu’ils cherchent sa tête avec le prochain prochain Haut Commissaire », souligne la même source.
(Le texte intégral dans l’image suivante)