Bonne année, Chris

Cher Chris,
A l’occasion du nouvel an, je te souhaite une longue vie pleine de bonheur et de bonnes choses. Mais surtout je te souhaite plein de succès dans ton entreprise. Une entreprise avec laquelle tu as défrayé la chronique. 
En tant que combattant aguérri tu as su faire usage du facteur surprise pour mettre l’ennemi dans tous ses états. Avec les armes que tu as utilisées tu as fait preuve d’une sagesse et d’une intelligence sans égal. Ta méthode a semé la zizanie et perturbé les esprits des makhzéniens.
Non sans raisons, les sahraouis t’ont élu la personnalité de l’année 2014. Tu es leur lueur d’espoir après 40 ans de calvaire. Tu es leur meilleur soutien en ces temps de pénurie morale. Tu es le soleil qui apporte un peu de lumière aux esprits des hommes et des femmes sahraouis qui se battent pour leurs droits les plus élémentaires. 
Tu as contribué à casser l’arrogance du Makhzen à un moment où les peuples de la région ont besoin de paix et de stabilité pour améliorer leur quotidien. Tu as donné naissance à un nouveau phénomène : la cyber-militance.
Au moment où la DGED s’était préparée pour poursuivre les opérations de terrorisme et de sabotage dans les camps des réfugiés sahraouis à Tindouf, tes révélations ont paralysé l’un des plus puissants apareils de répression de la dictature alaouite et ont converti le géant du Makhzen en nain.
Tu as apporté la lumière sur les propos du roi du Maroc dans son discours du 11 octobre 2013 où il avait donné un avant-goût de la faiblesse de la position du Maroc dans la question du Sahara Occidental. « La question du Sahara s’est trouvée cette année en butte à des défis majeurs », avait-il-dit ce jour-là à l’occasion de la rentrée parlementaire. 
Grâce à toi, nous avons eu accès aux détails de l’amertume exprimée par le souverain marocain. Amertume causée par le contenu du dernier rapport du Secrétaire Général des Nations et par l’échec cuisant de la politique de répression dans les territoires occupés du Sahara Occidental et de l’image que le Maroc voulait se forger de pays précurseur en matière de respect des droits de l’homme et qui a fini par une campagne sans précédent contre l’AMDH et contre le monitorig des droits de l’homme dans les camps des réfugiés sahraouis maintes fois qualifiés par les autorités marocaines de séquestrés. 
L’échec flagrant des gouvernants marocains est traduit dans l’escalade ouverte contre le Secrétaire Général de l’ONU, et ses deux Envoyés pour le Sahara Occidental, Christopher Ross et Kim Bolduc et dans le ait d’accuser l’instance internationale de manque d’impartialité.
Tes documents ont mis à découvert ce qui était caché et ont balayé le reste des paris de l’occupation. Ils sont arrivés comme un coup de grâce aux mensonges du Makhzen dont il avait bâti une muraille autour des sahraouis. Ce qui dérange aux autorités de l’occupation n’est pas la divulgation de documents secrets, ni les opérations de corruption et recrutements des plumitifs, mais le fait que leur mythomanie a été mise à nue et de la sorte tu as cassé leur vulnérable arrogance. 
Tes documents sont d’une importance extrême parce qu’ils ont permis au monde de voir la manière dont les autorités du Maroc pillent les ressources du peuple marocain, les contribuables marocains ainsi que les richesses naturelles du peuple sahraoui gaspillés dans l’entreprise d’achat des consciences de journalistes et de fonctionnaires corrompus.
Ton initiative a mis à nu la complicité de la presse marocaine avec la dictature. Cette presse toujours prête à dégainer pour des faits éphémères, aujourd’hui affiche un silence assourdissant de honte et de lâcheté.
Tes déballages sont comme le soleil de la vérité qui se lève et dont les rayons étaient si attendus pour brûler l’abominable black-out médiatique et militaire imposé au territoire du Sahara Occidental et à ses habitants. 
Tu as percé les murs des instances internationales pour dénocer des fonctionnaires onusiens peu honorables qui ont marchandé au détriment de toute éthique et au détriment des souffrances du peuple sahraoui et par conséquent tu as imposé un nettoyage dans les bureaux des Nations Unies.
Ton initiative a mis à nu la double morale des démocrates marocains manifestée dans leur silence sur les violations des droits de l’homme commises contre le peuple sahraoui et les pratiques utilisées par les diplomates marocains dans la question sahraouie. Encore une fois, ces démocrates marocains se sont montrés plus royalistes que le roi dans une affaire qui n’est que le produit de la politique hégémonique de la France et dont le peuple marocain ne tire le moindre profit si ce n’est défendre la dictature, la répression et l’injustice. Même l’alliance avec les sionnistes passe pourvu qu’elle réalise la colonisation du Sahara Occidental.
Tu as ridiculisé un pays qui se vantait d’être le berceau des droits de l’homme: La France dont les journalistes se sont avérés des mercenaires de la plume et des pervers. 
Enfin, tu es notre ami, notre allié, notre défenseur, notre espoir, notre arme. Tu es vraiment grand. 
Bonne année, Chris.