Sahara Occidental : territoire occupé mais non conquis

Sous le slogan de “Occupés, mais non conquis », le professeur Moisés Ponce de León a donneé hier à Logroño, une importante conférence sur les frontières historiques du Maroc.
En utilisant comme marqueurs quelques toponymes du Maghreb extrême, récupérés à partir des cartographies depuis la mappe monde d’Al-Idriss de 1154 et jusqu’à aujourd’hui, et combinant l’analyse de leur position avec des textes de traités depuis 1499 et des descriptions de voyageurs, on met en évidence que la frontière sud du royaume du Maroc, à partir du moment où celle-ci est représentée sur les cartes depuis la fin su XVI siècle , n’est jamais allée au-delà du fleuve Draa ; on met en évidence ainsi que l’irrédentisme marocain qui provoque et provoquera des conflits dans la région tant que le problème du Sahara ne sera pas résolu dans le respect du Droit International, n’a aucun fondement cartographique-historique.