Maroc : Ali Lemrabet de nouveau ciblé par le makhzen

Demainonline.com, le Web-journal de notre confrère Ali Lemrabet est inaccessible depuis la mi-journée, y compris par lui. Un blocage que le journaliste marocain dénonce sur son compte facebook. 
Par Kamel Abdelhamid
Interdit de parution et d’écriture pendant huit ans, le journaliste Ali Lemrabet fait les frais d’une nouvelle opération orchestrée par le makhzen. Son journal demainonline.com est totalement inaccessible actuellement, autant aux lecteurs qu’à son directeur de publication.
Demainonline a su résister ces trois années aux multiples attaques, à la régulière ou aux coups bas, en adoptant une ligne éditoriale au ton très libre mais toujours professionnelle et documentée.
Alors que les autorités et les services secrets marocains subissent une série de révélations sans précédent d’un auteur anonyme sur Twitter – un certain Chris Coleman – ils tentent de redresser la barre en déployant de gros moyens, y compris financiers, pour faire fermer les comptes où sont hébergés les documents accablant le makhzen.
Demainonline, dont l’audience rayonne dans la région, attire jusqu’à 20 000 visiteurs par jour avec des pics allant jusqu’à 78 000 visiteurs. La fermeture du site, si elle s’avère confirmée est un dangereux précédent pour la liberté de la presse au Maghreb.
K.A