Pourquoi le Maroc a renoncé à l’organisation de la CAN 2015

Mahmou El Haissan avec les réfugiés sahraouis en Algérie
Le 30 juin 2014, l’équipe algérienne a été sélectionnée pour les huitièmes de finale au Mondia du football du Brésil. Le lendemain, de nombreux jeunes sahraouis sont sortis pour manifester leur joie et sympathie vers l’équipe algérienne. Le drapeau de l’Algérie, l’ennemi numéro un du Maroc, a brandi dans le ciel de El Aaiun, capitale occupée du Sahara Occidental. Le journaliste Mahmoud El Haissan a filmé l’événement pour la télévision sahraouie. Le 4 juillet, El Haissan a été arrêté par la police marocaine et le 3 décembre 2014 condamné à 18 mois de prison.
Imaginez que le Maroc organise la Coupe Africaine des Nations chez lui. L’équipe algérienne est donnée candidat favorite à remporter la coupe. Des centaines, voire des milliers de jeunes sahraouis, vont se déplacer pour encourager l’équipe algérienne et ils vont brandir le drapeau algérien sur le sol du Maroc, un crime impardonnable pour les autorités marocaines. Ils vont devoir réprimer les sahraouis `pour des faits anodins et à 3 mois de la présentation du rapport que le Secrétaire Général de l’ONU présentera au Conseil de Sécurité sur le Sahara Occidental, alors que les relations entre Rabat et l’instance internationale sont déjà très tendues.
Alors, pour éviter tout cela, les autorités marocaines ont décidé de renoncer à l’organisation de la CAN 2015 et n’ont pas trouvé de motif à évoquer que la peur du virus d’Ebola.