La désolation complète.

Quelques réflexions glanées sur facebook 
La désolation complète. L’Etat makhzenien a démissionné. Les potentats se la coulent douces dans le « paradis terrestre ». Les intempéries ne les concernent en aucun cas. Les « élus »??? introuvables. 
Imbéciles ceux d’entre-nous qui espèrent changer les choses de l’intérieur d’un système moyenâgeux verrouillé.
Marrakech, le 29 novembre, à 15h30: les Marocain-es libres protestent devant le forum/carnaval « mondial des droits de l’Homme », patronné par l’Etat répressif marocain. Les militant-es des droits humains et les représentant-es des diverses couches sociales victimes de l’arbitraire dans le pays sont là à protester. Ils, elles ont boycotté le carnaval.
Ali Fkir, membre du forum marocain pour la vérité et la justice. 11 ans et 13 jours dans les divers centres de torture et prisons du régime marocain. Jusqu’à présent pas de vérité, pas de justice, pas d’excuses, des centaines de disparus sans nouvelles, des centaines de prisonniers d’opinion, de détenus des mouvements sociaux, de syndicalistes, de militant-es des des droits humains, d’étudiants….
Le forum/carnaval mondial est organisé par le ministère de l’intérieur marocain et ses différences appendices, répressifs et autres.
Les marocain-es libres boycottent la mascarade.
—————
Aujourd’hui on redécouvre toute l’ingéniosité des ponts construits sous Youssef Tachfine et autres sultans, et les routes construites par les Français, voire les Romains. Malgré tout le maquillage que les différents sultans et gouvernements leur ont étalé sur la face sous prétexte de modernité, de développement et de je ne sais quoi, tout est parti avec l’eau tombée du ciel. Tout ce temps à se mentir, tout ce temps perdu pour rien. La réalité est que dans notre arrogance, nous avons tout fait pour décrédibiliser le savoir faire de nos ancêtres. Mieux encore, nous avons porté aux nues des imposteurs venus avec des diplômes d’ailleurs, pressés de se remplir les poches, quitte à écraser les autres, quitte à prostituer leur pays.
Ce soir je pense à toutes ces familles sans toit à l’entrée de l’hiver, tous ces gens qui ont froid et faim, tous ces gens qui s’abritent encore dans ce qui risque de s’effondrer d’un moment à l’autre. Je pense à toutes ces personnes malades qui ne guériront pas, tous ces enfants qui n’iront pas à l’école cette année, et qui de toutes les façons n’y apprendront rien d’autre que de courber l’échine, puisque leur destin est déjà tout tracé dans le plubôpaydimond.
———————-
Zineb El Rhazoui a partagé la vidéo de Abdella Birdaha.
Des torrents de boue dévastent tout sur leur passage. Le sud marocain affronte seul une catastrophe naturelle et humanitaire, face à un lourd silence de l’Etat. 
Y a-t-il un plan de gestion de crise? Où sont logées les populations évacuées? Combien de foyers sont sans toit, sans eau et sans électricité?
28 novembre, 21:35 · Modifié ·
« Hier, les ministres PJD et leur patron Benkiki, ont refusé de déclarer l’état de catastrophe naturelle dans les régions sinistrées , et donc pas d’activation de fonds publics de solidarité et d’indemnisation des victimes des catastrophes naturelles doté de 2 milliards de dirhams. le Gouvernement s’est contenté d’envoyer un camion poubelle pour ramasser les cadavres des victimes …
Au même moment, le gouvernement annonce l’envoi de 2 avions bourrés de dons royaux au liberia … sous forme de denrées alimentaires et médicales …
J’ai rien contre, l’aide apportée aux libériens et autres peuples dans le besoin … mais, un gouvernement qui se respecte doit d’abord pouvoir s’occuper des victimes de son propre pays … »
…..
Omar Louzi