Maroc Wikileaks : Stratégie du Maroc dans son ouverture aux procédures spéciales du CDH

Le Maroc, en vue d’empêcher que la MINURSO surveille le respect des droits de l’homme au Sahara Occidental, se cache derrière un paragraphe de la résolution 2099(2013) qui dit : « reconnaissant en s’en félicitant les mesures que le Maroc a prises à cet égard pour renforcer les commissions du Conseil National des droits de l’homme à Dakhla et Laayoune et l’intéraction en cours du Maroc avec les procédures spéciales du Conseil des Droits de l’Homme de l’Organisation des Nations Unies y compris celles qui sont prévues pour 2013 2014 ».
C’est ce que dévoile un document publié par le Snowden marocain, Chris Coleman, en date de 08 novembre 2014. Il s’agit d’une note envoyée par le Ministère marocain des Affaires Etrangères au Délégué Interministériel aux Droits de l’Homme pour expliquer les visées du Maroc derrière les invitations des procédures spéciales du Conseil des Droits de l’Homme pour l’année 2014.
L’objectif principal de ces invitations est, selon la note, « consigner l’engagement d’ouvertire aux procédures spéciales pris par le Maroc dans la contribution du HCDH au prochain rapport du Secrétaire Général des Nations Unies sur le Sahara ».
Il est à rappeler que le Maroc, avec sa contribution au budget du HCDH a réussi à néutraliser sa présidente, Navi Pillay et empêcher qu’elle se rende aux territoires occupés du Sahara Occidental