Maroc : Nouveau mensonge sur le pétrole

Le Maroc, en perte de vitesse dans la question du Sahara Occidental, ne sait plus comment attirer le soutien de la France dans ses aspirations d’assurer le contrôle définitif de l’ancienne colonie espagnole.
L’ONU persiste et signe dans sa volonté de respecter la légalité internationale, à savoir le traitement du Sahara Occidental en tant que territoire non-autonome et le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination. 
Rabat a tout essayé pour amener la communauté internationale à abandonner ses principes de décolonisation. Les autorités marocaines ont épuisé la menace terroriste, le chantage à travers la carte de l’immigration, l’accord de pêche.
Aujourd’hui, le Maroc tente d’attirer l’intérêt de la France avec la tentation économique. Rabat annonce la découverte du pétrole au Sahara Occidental. Les marocains agissent comme la femme qui montre une partie de son corps pour attirer l’intérêt d’un homme. Le mensonge sur la visite du roi Mohammed VI en Russie rentre dans ce cadre. Un appel à la bienveillance de la Russie dans les réunions du Conseil de Sécurité, source de soucis pour le Maroc qui veut rester maître du territoire du Sahara Occidental et de ses ressources naturelles qu’il présente comme un cadeau qu’il pourrait offrir à tous ceux qui le soutiendront dans la colonisation de ce territoire.