Rapport marocain confidentiel sur la société Kosmos

Siège : Dallas – Texas, USA
Descriptif : Société Américaine d’exploration et de production qui intervient en Afrique et en Amérique du Sud.
§ Kosmos a été fondée en 2003 comme une organisation centrée sur la recherche de nouveaux points de pétrole dans des lieux peu explorées. 
§ Son PDG Andrew G. Inglis a travaillé 30 ans pour British Petroleum (où il a été notamment en charge de la l’exploration et de la production, y compris en Algérie).
§ Selon ses dires, Kosmos est composée d’« éclaireurs avec une expertise technique prouvée et un esprit habilitant et non-conformiste ». 
§ Kosmos se fonde ainsi sur 3 stratégies : une approche visionnaire et disciplinée, une expertise profonde et un esprit non-conformiste et enfin des Partenariats. 
§ Kosmos mise également sur l’équilibre entre « risques et récompenses » et trouve aussi le juste équilibre dans ses relations avec les gouvernements et les pays où elle exerce ses activités.
§ Kosmos ambitionne de travailler avec les pays et gouvernements pour transformer les ressources naturelles en ressources nationales pour l’amélioration des vies.
§ L’équipe de gestion a fondé la société sur un concept géologique unique « le système de jeu du Crétacé supérieur » négligé par les autres industries.
§ En 2007, Kosmos a prouvé que son concept géologique fonctionne, en découvrant le « champ Jubilee » massif au Ghana.
§ Aujourd’hui Kosmos conduit des opérations dans 4 autres pays (Irlande, Mauritanie, Suriname et Maroc « y compris au Sahara ») où elle dispose de bureaux locaux.
§ En 2011, Kosmos est devenue une société cotée en bourse sur le New York Stock Exchange.
Kosmos & le Maroc 
§ Les sociétés Kosmos Energy Deepwater Morocco et Kosmos Energy Offshore Morocco, filiales de la société mère Kosmos Energy, sont co-titulaires avec l’ONHYM de 4 zones d’intérêt encadrées par les accords pétroliers :
– Foum Assaka Offshore (où Kosmos détient 29,925 % des parts d’intérêts) ;
– Cap Boujdour Offshore ;
– Essaouira Offshore (où Kosmos détient 30 %) ;
– Tarhazoute Offshore (où Kosmos détient 30 %).
§ Kosmos forera le 1er puits à la mi-mars dans le bloc Foum Assaka qui pourrait contenir 500 millions de barils de pétrole. 
§ Ainsi, pour l’exploration de ce forage, Kosmos Energy a conclu un accord de partage avec British Petroleum et Maersk Drilling (Kosmos détiendra 55% du permis et en restera l’opérateur, tandis que l’ONHYM possèdera le solde de 25%).
§ Les forages dans le bassin d’Agadir est important car il représente l’un des derniers bassins inexplorés au large des côtes atlantiques.
§ Le côté marocain (représenté par Mme Benkhadra et M. Amara) avait souligné que cette opération témoigne, pour le Maroc, de :
– l’attractivité du royaume auprès des investisseurs de renommée internationale. 
– l’engagement du gouvernement à promouvoir l’investissement, à travers l’amélioration continue du climat des affaires. 
– son souci de veiller à préserver la stabilité de la région en renforçant la coopération avec l’Afrique subsaharienne, à travers le transfert de technologies et la création d’opportunités d’investissements (la stabilité régionale étant un facteur primordial pour le renforcement de la prospection pétrolière). 
§ La société Kosmos avait souligné que :
– le partenariat qui lie Kosmos au Maroc est promis à un bel avenir.
– l’exploration pour le développement des ressources en hydrocarbures peut avoir des retombées bénéfiques sur le plan socio-économique aussi bien national que régional le Maroc représente une plateforme d’investissement prometteuse.
Reg MANHAS
Postes actuels :
Titre : « Senior Vice President » des Affaires externes (01.02.2014)
Société : « Kosmos Energy » Dallas -Texas (depuis 2002)
Domaine: Exploration et production de pétrole et énergie 
Titre : « Member of Board of Trustees » (depuis 2012)
Société : « Canadian Museum of Nature »
Domaine : Musées et institutions culturelles
§ Postes précédents :
– Juin 2012 – Fév. 2014 : « Vice President, External Affairs » – Kosmos Energy.
– Jan. 2007 – Mai 2012 : « Vice President, Corporate Affairs » – Talisman Energy.
– Jan. 2003 – Jan. 2007: « Senior Manager, Corporate Responsibility & Government Affairs » -Talisman Energy.
– Jan. 2000 – Jan. 2003 : « Senior Advisor, Corporate Responsibility » – Talisman Energy.
– Jan. 1997 – Jan. 2000: « Legal Counsel » – Talisman Energy.
– Jan. 1994 – Jan. 1997: « Legal Associate » – McCarthy Tétrault.
– Jan. 1989 – Jan. 1991: « Ingénieur pétrolier » – Petro-Canada.
§ Formation de M. Manhas :
– 1991 – 1994 : “Bachelor of Laws” – “University of British Columbia”.
– 1985 – 1989 : “Bachelor of Applied Science, Chemical Engineering” – “University of British Columbia”.
§ M. Manhas :
– C’est un ingénieur chimiste qui est devenu avocat.
– Il est membre de l’ :
o “International Bar Association” ;
o “Association of Professional Engineers of Alberta” (Canada) ;
o “Association of International Petroleum Negotiators”. 
– M. Manhas a été nommé en 2012 par le Gouvernement du Canada au « Conseil d’administration » du « Musée canadien de la nature ».
– Reg Manhas gère aujourd’hui les « affaires de Gouvernements » de Kosmos, la performance sociale et les fonctions de communication d’entreprise et a plus de 20 ans d’expérience dans l’industrie du pétrole et du gaz. 
– Avant de se joindre Kosmos en juin 2012, M. Manhas avait passé plus de 15 ans à Talisman Energy (basée à Calgary-Canada) où il a géré les affaires générales de l’entreprise. 
– Il est réputé pour avoir une connaissance étendue dans les domaines de :
o La gestion des risques globaux sociopolitiques ; la responsabilité sociale des entreprises et la gestion du risque lié à la réputation. 
o mais aussi sur : les rapports sur la durabilité, la planification stratégique, l’industrie de l’énergie, du pétrole et du gaz, la gestion de projets, le développement durable, la stratégie d’entreprise, la gestion des risques, etc. .
§ Controverses : 
§ Chez Kosmos, M. Manhas avait travaillé sur un projet controversé au Soudan et aujourd’hui, en tant que vice-président de la Division des affaires corporatives et de communications, il est un porte-parole pour un autre projet controversé : celui de l’extraction de gaz des roches de schistes (gaz de schistes).
§ Kosmos a été au centre du documentaire de la BBC 4(24.06.2013), intitulé « Storyville: Power, Money, Greed and Oil » (Storyville: pouvoir, argent, cupidité et pétrole »), critiquant les sociétés pétrolières (Kosmos) mais aussi les responsables gouvernementaux (au Ghana où Kosmos a des activités étendues).
Source : Le Makhzen