Vladimir Poutin, un dirigeant populaire au Sahara Occidental

Dans la question du Sahara Occidental, la Russie a été accusée par le ministre espagnol des affaires étrangères de s’être positionnée au Conseil de Sécurité contre l’élargissement des prérogatives de la MINURSO au contrôle des droits de l’homme dans l’ex-colonie espagnole.
La Russie est même accusée de privilégier les relations économiques avec le Maroc au détriment de ses relations commerciales historiques avec l’Algérie.
Malgré cela, le président russe, Vladimir Poutin, est un homme très estimé parmi les sahraouis. Il est même décrit comme un héro étant le seul homme capable d’affronter la France, le pays qui soutient politique et financièrement le Maroc.
Les sahraouis lui trouvent quelques affinités. Nous partageons l’inimitié de la France, le pays qui veut faire tomber Bachar Al-Assad en Syrie et faire triompher le roi Mohammed VI au Sahara Occidental. Le pays qui se dit berceau des droits de l’homme et se bat contre ces droits en Syrie et au Sahara Occidental. Le pays qui a trompé Poutin en Lybie et soutient l’Arabie Saoudite, ennemi de la Russie et allié du Maroc dans la guerre du Sahara Occidental.
Enfin, Poutin est vu comme l’homme qui se bat contre la politique de deux poids deux mesures préconisée par l’ONU sous la direction des USA et de la France qui regardent, depuis près de 40 ans, avec indifférence le supplice du peuple sahraoui.