Abuja : France et RASD côte à côte

En plein cœur de la tempête qui secoue les relations entre la France et le Maroc, le président François Hollande se fait photographier à côté du président sahraoui Mohamed Abdelaziz.
En effet, pendant que la délégation du roi Mohammed VI croupit en Côte d’Ivoire dans l’attente de se faire une place en Guinée Conakry, François Hollande et Mohamed Abdelaziz partageaient la photo de famille du sommet sur la sécurité humaine célébré jeudi à Abuja en absence du Maroc qui s’est retiré de l’organisation panafricaine en 1984.
Le président français a participé au sommet en tant qu’invité d’honneur du sommet africain où il a écouté les interventions des leaders africains comme il a applaudi l’allocution du président sahraoui Mohamed Abdelaziz.
La présence de Hollande au Nigeria affiche la volonté du président français de sortir du cercle fermé de la Françafrique et s’ouvrir aux pays anglophones dont une grande majorité soutient le peuple sahraoui.
L’Afrique se trouve au cœur de la nouvelle politique économique de la France et des USA. Un rapprochement qui passe forcément par la résolution du conflit du Sahara Occidental.

A cause du veto de la France au Conseil de Sécurité, la MINURSO (mission de l’ONU au Sahara Occidental) ne peut rapporter sur la situation des droits de l’homme dans cette dernière colonie africaine.
En vue de mettre fin à cette anomalie, nous vous prions de bien vouloir signer cette pétition adressée à Ban Ki-moon pour demander l’élargissement du mandat de la MINURSO pour la surveillance des droits de l’homme : 

https://secure.avaaz.org/fr/petition/Ban_Kimoon_Elargir_les_competences_de_la_MINURSO_pour_la_supervision_du_respect_des_dr/?copy