L’Algérie réaffirme son attachement au droit du peuple sahraoui à l’autodétermination

Moscou, 13 février 2014.- Le Ministre algérien des Affaires Etrangères, Ramtane Lamamra a renouvelé mercredi l’attachement de l’Algérie au droit du peuple du Sahara Occidental à l’autodétermination.
M. Lamamra a réaffirmé dans une interview avec la chaîne de télévision russe Russia Today l' »attachement » de l’Algérie au droit du peuple sahraoui à son autodétermination, un droit qui passe conformément à la doctrine de l’ONU par des négociations entre les deux parties au conflit, en l’occurrence le Royaume du Maroc et le Front Polisario ».
« C’est, en effet, ce qui se passe par le truchement de l’envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU au Sahara occidental, Christopher Ross, pour qu’ensuite le peuple sahraoui soit en mesure d’exprimer sa volonté à travers un référendum libre et régulier », a signalé le diplomate algérien.
M. Lamamra a mis en exergue la nécessité de respecter le droit du peuple sahraoui de décider de son avenir, une position inspirée du passé de l’Algérie qui « a arraché son indépendance après une guerre sans merci et après avoir accepté l’idée d’un référendum d’autodétermination en dépit du prix fort qu’elle a payé pour l’indépendance et la liberté », tout en rappelant que L’Algérie « n’est pas partie au conflit et ne dicte à aucune autre partie la conduite à tenir lors du référendum » et que « la voie la plus sage et la mieux indiquée pour le règlement de ce type de conflit consiste à se conformer à la volonté du peuple en question ».
Sur les relations de son pays avec le Maroc, M. Lamamra a signalé que le processus de décolonisation au Sahara occidental « existe depuis 40 ans, mais cela n’a pas empêché l’Algérie ni le Maroc de procéder à des échanges de visites et de participer à la création de l’Union du Maghreb arabe et à d’autres rencontres internationales » même si le Maroc et l’Algérie divergeait sur la voie de sa solution.
La MINURSO est la seule mission onusienne qui ne surveille pas le respect des droits de l’homme. S’il vous plaît, votre signature de cette pétition aidera à atténuer les violations des droits de l’homme au Sahara Occidental, dernière colonie en Afrique
SIGNEZ LA PETITION!