Soixante associations yéménites adhèrent au réseau arabe de solidarité avec le peuple sahraoui

ALGER – L’Alliance nationale des organisations de la société civile du Yémen, qui regroupe 60 associations, et le Centre national d’observation et de renforcement de la transparence au Yémen, ont décidé d’adhérer au réseau arabe de solidarité avec le peuple sahraoui, a annoncé, dimanche à Alger, un responsable associatif yéménite.
Ces deux organisations ont décidé d’adhérer au réseau arabe « pour soutenir le peuple sahraoui dans sa lutte contre l’occupation marocaine », a indiqué Ali Hassen El Khoulani, président du comité yéménite de fraternité et de solidarité avec le peuple sahraoui, à la clôture des travaux de la 3ème conférence internationale d’Alger sur le thème « Le droit des peuples à la résistance : le cas du peuple sahraoui ».
« Nous voulons, à travers ce réseau, élargir nos actions en faveur de l’autodétermination du peuple du Sahara occidental », a-t-il dit, ajoutant que cette initiative à pour but, également, de faire connaître la question sahraouie dans le monde arabe.
M. El Khoulani a dénoncé, à cette occasion, les violations caractérisées des droits de l’homme dans les territoires occupés du Sahara occidental, la spoliation organisée des richesses naturelles de ce pays par l’administration marocaine avec la complicité de pays européens et de multinationales.
Les travaux de la 3e conférence internationale d’Alger consacrée aux « Droits des peuples à la résistance : le cas du peuple sahraoui » a débuté samedi matin avec la participation de 562 personnes représentants 51 pays étrangers et 40 militants des territoires occupés du Sahara Occidental.
Cette conférence internationale s’est proposée d’être une tribune pour reconnaître au peuple sahraoui le droit de résister à l’occupation illégale de son territoire par le Maroc », avait indiqué le Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS), initiateur de l’événement en coordination avec l’Ambassade sahraouie en Algérie.
APS