Sahara occidental : Les autorités marocaines répriment des manifestations sahraouies à El Aaiun occupée et guelmim

Les autorités marocaines ont violemment réprimé les manifestations pacifiques organisées par des dizaines de civils sahraouis pour commémorer le 2e anniversaire du démantèlement du camp de protestation de Gdeim Izik dans la ville de l’Ayoun occupée, indique samedi l’agence de presse sahraouie (SPS).
La répression à laquelle ont participé des éléments de la police marocaine et des forces auxiliaires a fait plusieurs victimes et arrestations parmi les civils sahraouis, précise SPS.
La ville de Layoune a été quadrillée jeudi dernier par la police marocaine qui est sauvagement intervenue dans la ville de Guelmim (sud du Maroc) faisant plusieurs victimes et blessés graves et des arrestations parmi les civils sahraouis, a affirmé SPS.
Selon la même source, suite à cet acte “lâche” perpétré par les autorités marocaines des affrontements ont éclaté entre les héros de l’Intifada et les forces d’occupation marocaines dans plusieurs quartiers de cette ville.