Christopher Ross : « mes entretiens avec les Sahraouis confortent une solution politique »

L’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Christopher Ross, a révélé que ses entretiens avec le secrétaire général du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz et ses rencontres avec la société civile sahraouie ont été d’un grand apport pour la recherche d’une solution politique garantissant le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.
Citant un communiqué rendu public à l’issue des entretiens de Christopher Ross avec des responsables politiques sahraouis, l’agence de presse sahraouie (SPS) a indiqué que ces entretiens « ont été d’un grand apport pour la recherche d’une solution politique garantissant le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination ».
L’Envoyé spécial onusien a affirmé à cette occasion « qu’il prévoyait des entretiens similaires lors des prochaines étapes de sa tournée rappelant qu’il œuvrait depuis janvier 2009 à faciliter les négociations directes entre le Front Polisario et le royaume du Maroc avec la collaboration des deux pays voisins, l’Algérie et la Mauritanie, et l’appui de la communauté internationale en vue d’une solution politique juste et durable acceptée par les deux parties et garantissant au peuple sahraoui son droit à l’autodétermination », a ajouté SPS.
« En dépit des différents rounds de négociations et de pourparlers entre les deux parties aucune avancée n’a été enregistrée vers cet objectif » d’où l’objet de ma visite dans la région en vue de contribuer à l’évaluation de cinq années de négociations directes et obtenir des idées nouvelles sur les meilleurs moyens de réaliser un réel progrès dans le processus de paix », a souligné SPS citant M. Ross.
L’Envoyé personnel du Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies pour le Sahara occidental a affirmé qu’il présentera à son retour à New York les résultats de sa tournée au secrétaire général de L’ONU et qu’il tenait à titre personnel à contribuer à « une solution qui met fin au conflit et aux souffrances des familles dispersées depuis 37 ans ».
Radio Algérie, 5 Nov 2012