Un sit-in de jeunes diplomés sahraouis réprimé par les forces d’occupation marocaines

Dakhla (territoires occupés du Sahara Occidental) – Les autorités d’occupation marocaines ont usé de violence pour disperser un sit-in pacifique observé par un groupe de jeunes diplomés sahraouis au chomage dans la ville de Dakhla, en guise de protestation contre la politique d’exclusion et de marginalisation pratiquée à l’égard du peuple sahraoui, indique samedi l’agence de presse sahraouie SPS.
Les manifestants ont été poursuivis dans les rues de la ville et interpelés après avoir subi des violences, ajoute SPS qui souligne que ces jeunes diplomés dénonçaient la politique d’exclusion et de repression, subie par toutes les franges sahraouies, et l’arrivée de colons marocains dans le territoire du Sahara Occidental, ancienne colonie espagnole envahie par le Maroc en 1975 et 1979.
D’autre part, Lalla Backay, une dame âgée de 68 ans, est décédée hier après une semaine en état de coma après avoir été écrasée par une voiture de la police marocaine à El Aaiun, capitale occupée du Sahara Occidental.