Le Maroc, terre d’accueil des terroristes en fuite ?

De l’époque du GIA à celle du Mujao et Al Qaïda
Comment des terroristes commettent des attentats en Algérie à partir du Maroc ? Cette question ne date pas d’aujourd’hui. Elle nous ramène à la décennie noire, époque où le GIA perpétrait des attaques et regagnait la terre «d’accueil» marocaine. Plus de 20 ans après, des terroristes, membres d’autres organisations telles que le Mujao ou Aqmi, mènent toujours des attaques sur le sol algérien et prennent la fuite vers le Maroc.
Jeudi 2 août, un attentat criminel a été perpétré par des terroristes venant du Maroc. Ils ont tendu une embuscade à une patrouille de GGF algériens, sur le sol algérien. Ils ont tué quatre gardes-frontières puis ont regagné le Maroc. Les années ont passé et nous vivons encore les mêmes scénarios. En novembre 2011, trois étrangers travaillant pour le compte d’une organisation humanitaire internationale ont été kidnappés au camp des réfugiés sahraouis à Tindouf. Les ravisseurs faisaient partie d’une organisation terroriste mystérieuse appelée Mujao (Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest). Sur ce plan d’ailleurs, il est intéressant de rappeler les propos du Premier ministre sahraoui sur cette organisation : «C’est un groupe terroriste créé par les autorités marocaines et nous avons des preuves solides. Le but est de tenter de culpabiliser les Sahraouis d’appartenir à des groupes terroristes et salir l’image du peuple sahraoui». Pis, l’embuscade meurtrière ayant visé une patrouille des GGF au niveau de Béni Boussaïd, à quelques encablures du territoire marocain, commande certaines questions. Qui est derrière cette attaque criminelle ?
Pourquoi les terroristes fuient toujours vers le Maroc après chaque attentat perpétré en Algérie ? Pourquoi les terroristes au Maroc sont-ils entourés d’autant de sécurité ? Des questions qui restent en suspens…
Embuscade de Tlemcen, les terroristes voulaient venger les saisies de drogue
L’embuscade meurtrière contre une patrouille des gardes-frontières le long du tracé frontalier algéro-marocain a fait quatre morts, et les terroristes ont fui vers le Maroc. Acte de vengeance, selon des spécialistes. 
Ce n’est plus un secret aujourd’hui, les terroristes sont en connexion avec les trafiquants de drogue et ce qui s’est produit jeudi dernier à la frontière Ouest en est une preuve solide. C’est à la suite de coups durs portés par les GGF aux trafiquants de drogue, et ayant permis la saisie de plus de 70 tonnes de kif au niveau national, dont 49 seulement par les GGF de Tlemcen, que les terroristes ont répliqué en frappant une patrouille de GGF en mission de routine sur la bande frontalière algéro-marocaine. Une embuscade meurtrière qui a coûté la vie à quatre gardes-frontières de la Gendarmerie de Tlemcen, à quelques centaines de mètres du territoire marocain, là où les terroristes ont pris la fuite. Voilà comment les terroristes ont répondu. Un acte terroriste qui mérite d’être décrypté. Nous sommes à Tlemcen, connue pour être une wilaya très ciblée par les narcotrafiquants, mais aussi et surtout une wilaya «symbolique» réputée par sa lutte implacable contre les cartels de kif. Tlemcen a enregistré, durant les six premiers mois de l’année en cours, des saisies «historiques» en matière de cannabis. En chiffres, plus de 49 tonnes de drogue ont été saisies dans plusieurs localités relevant de la ville des Zianides, notamment Bab Aâssa, Aâricha, Béni Boussaid et Maghnia. Face à cette lutte sans merci, les réseaux de trafic de cannabis ont perdu beaucoup d’argent.
La coopération des citoyens et la vigilance des GGF ont causé des pertes sèches de plus de 3 000 milliards de centimes aux trafiquants de drogue. Ces narcotrafiquants qui collaborent avec les groupes terroristes, d’autant que le gain tiré des ventes de kif sont divisés entre eux, n’ont pas supporté les pertes.
C’est pour cela que les terroristes ont exécuté leur plan diabolique en tendant une embuscade aux GGF. Un attentat terroriste désespéré dans la mesure où cela va motiver davantage les GGF à anéantir les terroristes, les narcotrafiquants et le crime sous toutes ses formes. 
Par Sofiane Abi
Le Jour d’Algérie, 05/08/2012

14 Commentaires

  1. l'auteur de cet article cherche-t-il à provoquer une guerre entre le Maroc et l'Algérie? Comment peut-on autrement interpréter toutes ces accusations contre le Maroc sans la moindre preuve? Comment se fait-il qu'aucun organe de presse étranger n'a mentionné que les terroristes opérant en Algérie se réfugient au Maroc.
    Même si le titre est sous forme interrogative l'article suggère que les marocains prêtent main forte au terrorisme Algérie. C'est une honte et c'est scandaleux!
    Mourad A. suisse

  2. Les algériens se pensent toujours victimes des autres. Accusez le Maroc sans preuve c'est affirmer l'impuissance du pouvoir algérien à règler ses problèmes. A force de se penser plus fort que les autres voilà ce qui arrive! Et ce n'est que le début! Le Maroc n'a rien à voir avec vos histoires. Vous êtes les plus fort avec fuck off débrouillez-vous les mecs

  3. Arrêtez les polisarios on connaît vos méthodes. Laissez nous tranquille avec nos frères algériens. Ne semez pas la haine. Vous êtes foutu après le printemps arabe. Rendez vos armes et rentrez dans votre pays le Maroc terre d'accueil. Mais si vous voulez attendre encore un peu et bien dans vos articles essayez de ne pas confondre terrorisme et banditisme.

  4. Bâtards de merde .. voilà que vous voulez coller l'étiquette au Maroc, sauf que le monde entier vous connait, le monde entier sait que vous êtes tous des terroristes ! Tfou 3la din mkoum, vous violez même les enfants des réfugiés syriens.. Allah i3tikoum moussiba inchallah

  5. Déjà que nous n'aimons pas les algériens alors accueillir les terroristes algériens ça me fait trop marrer ! la communauté internationale sait que les terroristes du Sahel sont financés par l'Algérie .. Y a pas longtemps (1 semaine à 10 jours) de gros camions transportant de la nourriture (entre autres) pour les terroristes sont partis d'Alger direction Gao etc .. Des journalistes algériens parlent de dattes, sucre, café en couche et armes lourdes en dessous ……

    Allez vous amuser ailleurs, il vous faut beaucoup pour vous comparer au Maroc !

  6. L’Espagne avait déclaré Le Polisario organisation terroriste
     
     
    Le juge espagnol Baltasar Garzon saisi d’une plainte contre Ahmed Boukhari et Brahim Ghali
    Il y a 22 ans jour pour jour, le Polisario avait été déclaré organisation terroriste et ses représentants ont été expulsés d’Espagne conformément à une décision prise par le gouvernement de Felipe Gonzales.
    Les autorités espagnoles ont expulsé le représentant du Polisario à Madrid et ont déclaré ce mouvement comme une organisation terroriste. Ses bureaux ont été fermés et ses représentants dans toutes les régions d’Espagne ont été expulsés. Bien que difficile à croire, pour certains, cette information est vraie. Mais, elle correspond au 29 septembre 1985. Car, il y a exactement 22 ans, l’Espagne avait déclaré le Polisario une organisation terroriste. Cette décision avait été prise au lendemain d’une attaque terroriste contre un chalutier canarien, «El Junquito», et «El Tagomago» un patrouilleur des forces armées navales espagnoles.
    En effet, le 20 septembre 1985, le chalutier espagnol avait été attaqué par le Polisario alors qu’il se trouvait dans les eaux internationales à plus de 12 miles de la région de Boujdour. Cette attaque avait été soldée par la mort d’un marin-pêcheur et la séquestration de six de ses compagnons qui ont été conduits à une prison dans les camps de Tindouf.
    Le 21 septembre, un patrouilleur de l’armée espagnole qui navigait dans les parages à la recherche des marins espagnols a fait l’objet d’une attaque massive par des roquettes. Bilan : un soldat mort et une cinquantaine de blessés. Ces deux attaques avait été précédées par plusieurs autres.
    Les attaques du Polisario contre des civils espagnols ont commencé en 1977 et ont fait 19 morts et plus de 50 séquestrés dont certains n’ont jamais été retrouvés selon des associations de défense des victimes du terrorisme.  
    Mais, l’Etat espagnol avait réagi avec fermeté à l’agression de septembre 1985. Un acte qui avait été dénoncé à l’unanimité par les partis politiques espagnols représentatifs. Javier Solana, le responsable de la politique étrangère de l’Union européenne, alors ministre porte-parole du gouvernement espagnol, avait déclaré au terme d’un Conseil de gouvernement, que l’Etat espagnol avait décidé d’expulser tous les représentants du Polisario et de fermer tous les bureaux de cette «organisation terroriste» en Espagne.
    Le représentant du Polisario à l’ONU, Ahmed Boukhari, alors délégué à Madrid, avait été conduit manu militari à l’aéroport Barajas et expulsé vers l’Algérie.
    Les dizaines de victimes espagnoles du Polisario ont été reconnues comme étant des victimes du terrorisme et ont obtenu le droit de bénéficier des indemnités que reçoivent les victimes de l’organisation terroriste basque ETA. Aujourd’hui, plusieurs associations espagnoles ont décidé de faire du 29 septembre une occasion pour organiser des actes commémoratifs à la mémoire des victimes du Polisario et exiger que les responsables du Polisario comme Brahim Ghali et Ahmed Boukhari, entre autres, soient poursuivis et jugés pour terrorisme.
    Le juge d’instruction de l’Audience nationale, Baltasar Garzon, a reçu une lettre dans ce sens émanant de plusieurs associations de défense des victimes du terrorisme. Un collectif associatif dont l’Association des victimes du terrorisme des Canaries (ACAVITE) prépare actuellement une série de manifestations pour exiger l’ouverture d’une enquête et la poursuite des responsables notamment ceux qui se trouvent actuellement en Espagne. 

  7. le régime algerien a crée et financé le polisario et l AQMI et le régime du polisario a crée le mujao il n y a pas plus plausible que cette réalité.
    même un gamin peut aisément confirmer cet réalité au sahara occidental marocain.

  8. arrêtez de faire vos enfant , je constate que sa volent niveau on préférés insulté et de dire des choses vraiment choquantes et complètement erroné, mais sérieusement il doit manquer de jugeote à 2 ou trois d'entre vous.
    Vous vous rendez compte que aqmi et son prédécesseur le gia a tuez de trop nombreux algériens et continue a en tuer , vous n'avez pas connues les faux barrages , des attentats casi quotidien et bien d'autre chose et j’espère que sa ne vous arrivera jamais .
    MAIS PAR RESPECT POUR C EST MORT NE DITES PAS QUE L ALGÉRIE A CRÉER ET FINANCE AQMI.Les algérien sont les première victimes d'aqmi.
    Mais c'est tellement plus facile de cracher sa haine en se mois saint que de faire preuve de réflexion et d'humanité .
    Et je vous rappelle que cette article n'est pas tirés d'un journal et qu'il n'a donc aucune obligation a être neutre dans ces propos http://www.jeuneafrique.com/Article/DEPAFP20120804154133/algerie-maroc-islam-contrebandealgerie-un-quatrieme-garde-frontiere-tue-pres-de-la-frontiere-avec-le-maroc.html voila l’évènement vue par des journaliste
    je vous rappelle que la haine ne conduit a rien

    un fils de l'humanité

  9. Je veux juste rappeler à certains amnèsiques que l'Algérie sort victorieuse de 12 ans de terrorisme barbare où les chefs terroristes comenditaient leurs crimes depuis ces mêmes pays en guerre perpètuel contre les musulmans en général et les arabes en particulier pour la richesse de leurs sous sols.
    Ces tentatives de déstabilisation de l'Algérie a renforcé le savoir faire de nos services de rensegnements. Votre « pays » n'est pas à sa première tentative de déstabilisation et j'en veux pour preuve le cas de Layadal ce dangereux terroriste était tout simplement sous la protection du makhzen dans une villa qui a vite été localisé par la DRS, alors qu'officiellement, il était dans une prison Marocaine .
    Quand l'Algérie avait demandé son extradition le Maroc d'Hassane2 voulait la restitution de Layadale contre un arrêt du soutien par l'Algérie à la cause Sahraoui.
    Aujourd'hui c'est une autre tentative, mais au lieu demander des preuves de se qui est avancé là, quand on sais tous que le Maroc est le plus grand fabriquant de drogue au monde, que depuis la fermeture par l'Algérie de la frontière, le Maroc qui dépend de la manne de la drogue, a vu des dizaines de tonnes saisies par les douanes et les gendarmes, quand on sais aussi que pays est drivé par L'entité sionniste et l'otan, peut encore attendre des preuve.
    Mais au lieu de fustiger posez vous la question de savoir si vos arguments et vos interventions sont objectifs.

  10. C'est toujours la meme renguenne,les generaux ils prennent tout, les algeriens vivent mal ect… Pour moi c'est psyciatrique votre cas, vous cherchez toujours a vous remonter le moral en inventant une Algerie ou tout va mal pour cachez vos tars qui sont honteuse(je passe les détails que le monde entier connais de votre nation sans honneur et je pèse mes mots). Mon pays elhamdou lilah va tres bien, le charaf des algeriens est intacte, les generaux dont vous etes allergiques sont a la tete la plus grande armée du monde arabe pour protèger les ressources qu'allah nous a conferré et c'est normale que vous parliez toujours d'heux, mais parlez donc de nos 205 milliards de dollars en reserves de change, parlez donc notre reserve en or, de notre presse libre et que « au passage » vous pouvez consulter sur le net, parlez aussi du rembourcement total de notre dette exterieur, parlez des infrastructures que mr Bouteflika à réalisé en 20 ans, tiens parlez aussi des raisons qui ont conduit à la fermeture de la frontiere et le fait que votre roi efemminé nous supplie pour la réouvrire, mais surtout posez vous la question de savoir si votre pays qui est sionnisé jusqu'a l'os n'est pas dirrigé de paris et de telavive et allez donc voire comment etait votre drapeau en 1938(pas tres vieux en plus), cela vous aidera situer votre pays qui n'a de pays que le nom. Et vous comprennez mon étonnement quand vous vous comparez à l'Algerie et aux Algeriens. Chez nous moulanna c'est ALLAH et en bons musulmans, on ne se prosterne que devant lui.

Les commentaires sont fermés.