Le blocage marocain des efforts de l’Onu dénoncé

Ajouter une légende
Le gouvernement sahraoui a dénoncé dans un communiqué rendu public jeudi la politique du Maroc qui vise à bloquer les démarches onusiennes pour le règlement du conflit du Sahara occidental sur la base du droit international.
Ce qui s’est illustré, selon le gouvernement sahraoui, par le refus de Rabat de coopérer avec l’émissaire personnel du secrétaire général des Nations unies, Christopher Ross, mettant à mal ce dernier et par conséquent des Nations unies. Le gouvernement de la République arabe sahraoui démocratique (RASD) lance un appel au Conseil de sécurité pour «la mise en œuvre des recommandations du secrétaire général des Nations unies et de la dernière résolution du Conseil de sécurité qui souligne la nécessité d’habiliter la Minurso à mener à bien sa mission». Par ailleurs, à cette occasion le gouvernement sahraoui a félicité les humanitaires européens activant dans les camps des réfugiés sahraouis libérés récemment ne manquant pas de souligner c’est là «un acte lâche exécuté par les trafiquants de drogue dont le Maroc est l’un des plus grands producteurs et exportateurs». Le gouvernement sahraoui a également salué dans son communiqué l’intérêt accordé à la délégation sahraouie au dernier sommet africain.

La Nouvelle République, 27/07/2012