Kamel Rezzag Bara : Le rôle des organisations civiles dans la dynamisation des sociétés

Les organisations de la société civile sont dotées d’un rôle « capital » dans la dynamique caractérisant les sociétés fondées sur le pluralisme et l’ouverture, a assuré, mercredi à Boumerdès, Kamel Rezzag Bara, conseiller à la présidence de la République. 
« Cette dynamique, créée au sein de la société, a pour objectif de ‘’pousser’’ les centres de décision à adopter les orientations de la société, dans le cadre des lois en vigueur »,
a expliqué M. Rezzag Bara, dans une communication sur le thème « La société civile : entre les exigences de la dynamique et les risques de l’emploi », animée à la faveur de l’université d’été des cadres de la République arabe sahraouie démocratique (Sahara Occidental, ancienne colonie espagnole envahie par le Maroc en 1975 et 1979, ndds). 
M. Rezzag Bara a précisé que le développement d’une véritable société civile caractérisée par la dynamique de ses organisations non gouvernementales (ONG) est tributaire de la réunion de garanties principales, dont les plus importantes sont « la liberté d’expression et de pensée, la liberté de création d’association et la liberté de regroupement pacifique ».
Le Carrefour d’Algérie, 14/07/2012