Droit du peuple sahraoui à l’autodétermination : Ashton soutient l’ONU

BRUXELLES – La Haute représentante de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Mme Catherine Ashton, a exprimé son soutien aux efforts du secrétaire général des Nations unies pour parvenir à une solution politique garantissant le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination, a rapporté jeudi l’agence de presse sahraouie (SPS).
Dans une lettre reçue par le ministre chargé de l’Europe et membre du secrétariat national du Front Polisario, M. Mohamed Sidati, en réponse à une lettre qu’il lui avait adressée le 13 juin, Mme Ashton a souligné qu’elle soutenait les efforts du secrétaire général des Nations unies pour parvenir à une solution politique juste, durable, acceptable par les deux parties et garantissant le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination dans le respect des principes et objectifs de la charte de l’ONU ».
La lettre a précisé que « l’UE était préoccupée par la persistance de ce conflit et souhaite que le retrait de confiance par le Maroc à l’envoyé spécial du SG de l’ONU, Christopher Ross, n’entraîne pas davantage de report des négociations ».
Mme Ashton a également affirmé son soutien à la résolution 2044 du Conseil de sécurité, du 24 avril 2012, qui proroge le mandat de la Mission des Nations unies pour l’organisation du référendum au Sahara occidental (Minurso) au 30 avril 2013.
La Haute représentante de l’Union européenne (UE) pour les affaires étrangères et la politique de sécurité a, par ailleurs, noté que la recommandation soulignait « la nécessaire amélioration de la situation des droits de l’homme au Sahara occidental » et encourageait « les deux parties à travailler avec la communauté internationale pour trouver et mettre en oeuvre des mesures indépendantes et crédibles afin de garantir le plein respect des droits de l’homme, prenant en compte leurs devoirs conformément au droit international », a ajouté la même source.
APS, 13/07/2012