Le Mujao libère trois des sept diplomates algériens

Le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao) a libéré trois des sept diplomates algériens enlevés depuis plus de trois mois au consulat d’Algérie à Gao au nord du Mali.
C’est en tout cas ce qu’a affirmé à Echorouk le porte parole du groupe islamistes Ansar Dine Abou Omar Sanda Ould Bouamama. « Le Mujao a libéré trois diplomates algériens et ils sont en bonne santé. Cette libération est le fruit de plusieurs jours de négociations avec les représentants du gouvernement algérien », a déclaré le porte parle d’Ansar Dine qui contrôle la ville de Tombouctou depuis quelques temps.
« Les trois diplomates ont été libérés vendredi ou samedi. Je pense qu’ils se trouvent actuellement près des frontières algériennes », a-t-il ajouté sans donner d’autres informations sur les quatre autres diplomates encore détenus par le Mujao. Cette déclaration intervient quelques jours seulement après les informations ayant circulé sur l’interruption des négociations entre le Mujao et l’Algérie à propos de la libération des sept diplomates algériens enlevés le 5 avril dernier du consulat algérien à Gao au nord du Mali.
« La libération des trois otages s’est déroulée dans de bonnes conditions et sans le moindre danger sur les otages. Cette libération a été tenue secrète pour éviter tout incident susceptible de mettre en danger les diplomates », a indiqué Abou Omar Sanda Ould Bouamama sans donner plus de détail sur cette opération. Alors que le groupe islamiste Ansar Dine a dévoilé l’opération de libération des trois diplomates, le gouvernement algérien n’a rien dit à ce sujet. Des experts des questions sécuritaires expliquent le silence des autorités algériennes par le fait qu’elles veulent que la libération des otages se déroule dans de bonnes conditions et surtout sans les exposer au danger.
Echourouk Online, 10/07/2012