Théâtre de Béjaïa : Formation en opéra pour de jeunes Sahraouis

Le théâtre régional de Béjaïa abrite depuis la semaine passée et jusqu’au 20 du mois courant une formation en théâtre et en théâtre opéra au profit de 17 jeunes sahraouis, comédiens et choristes. Cette formation entre dans le cadre des échanges culturels entre le ministère de la Culture algérien et le ministère de la Culture de la République arabe sahraouie démocratique (Sahara Occidental, ancienne colonie espagnole envahie par le Maroc en 1975 et 1979, note de Diaspora Saharaui). 

Un programme a été préparé en la circonstance. Il s’articule sur des thèmes animés quotidiennement par des professionnels du théâtre, dramaturges et cinéastes. On peut relever parmi ces thèmes «Le commencement et les évolutions des formes» par Omar Fetmouche, «La dramaturgie et la structure dramatique dans le texte théâtral», par Sofiane Chemirou, etc. 
D’autres activités y sont programmées aussi comme les techniques et préparations de spectacles dans un milieu non théâtral, scénographie, mise en scène et problèmes de son, ceci à travers la présentation de pièces théâtrales «Mechedeli zewaoui fi Tlemcen» à Mechdellah, la présentation théâtrale dans un milieu ancien «maison de la culture», la différence entre la maison de la culture et le théâtre. Au menu aussi, groupe théâtre : le partage de l’espace scénique animé par Hammachi Abelaziz, groupe opéra : vocalises, Yousfi Abdelaziz dit «Bazou». 
Ces actions seront suivies d’une soirée de détente avec des musiciens de la ville de Béjaïa, puis par des ateliers dont celui de l’expression corporelle. Lotfi Bensbaa, opéra : vocalises et chants par Yousfi Abdelaziz dit «Bazou» et Mlle Aït Meddour Mounia, une soirée détente avec un monologue intitulé «le maestro» de Lallali Bachir mise en scène par Omar Fetmouche, une visite guidée au musée Bordj Moussa, ancienne Casbah et bibliothèque puis au parc national de Gouraya.
Les Débats, 09/07/2012