Au Sahara occidental : un autre apartheid Marocain

Partout où vous allez au Sahara occidental depuis son nord non concerné par le conflit entre le royaume du Maroc et le Polisario, tous les sahraouis sont sous-traités avec animadversion et marginalisation méthodique.
Quel est le complice de ces jeunes Sahraoui ? 
Rien d’autre que la revendication très civique de ce qu’ils ont de droit et défendent ardemment leur dignité et leur droit absolu de bénéficier des richesses de leur Sahara de façon équitable conformément aux droits universels reconnus et ratifier par le Maroc. Voir même rien que conformément à la constitution dite de tous les marocains dans l’esprit des normes par lesquelles le Maroc gère administrativement les territoires Sahraouis. 
De jour en jour les responsables marocains deviennent intransigeants face à la montée des masses de jeunes Sahraouis qui ne peuvent plus faire confiance dans l’état marocain. 
Ces jeunes ne peuvent que chercher des moyens pour se faire entendre. Aujourd’hui ceux du nord du Sahara n’ont pu faire que rejoindre leurs camarades à Laayoune capitale du Sahara occidental pour constituer une masse plus compacte espérant mieux réussir dans la dignité, en refusant la domestication qui est la condition sine quoi non pour que la gouvernance marocaine leur permet de bénéficier de rôle plus que secondaire dans leur propre territoire si riche dans tout les domaines. 
En tant que militant du nord du Sahara ayant subit des tortures des plus dramatiques et en tant que formateur des cadres enseignants qui endure encore de l’effet des atrocités des autorités du royaume du Maroc je crains pour les jeune du nord Sahara un sort encore plus horrible. 
Situation chaotique 
Ma crainte n’est pas d’aujourd’hui car les autorités marocaines au Sahara détestent le Sahraoui vu la résistance et le progrès réalisé par le front POLISARIO malgré sa difficile situation. Alors que les liens tribaux s’enracinent dans le nord du Sahara, elles se vengent pour leurs propres plaisirs schizophrènes… 
Les tribus de Takna qui étaient jadis des maîtres dans leurs territoires nord Sahara aujourd’hui elles sont affaiblies par les autorités du Maroc bien épaulée par les forces du royaume et deviennent comme des réfugiés dans leur propre territoire. Leurs enfants comme des orphelins sans institutions protectrices et sans avenir… voguent errant dans tous les sens sans orientation sans éducation institutionnelle valorisants de leur être. 
Il s’agit donc d’un autre apartheid exterminant à l’insu de l’ONU et de la conscience internationale. 
C’est pourquoi je lance un SOS à tous ceux de bonne conscience Maghrébins, Européens, Asiatiques, Américains, Russes… pour nous aider à restituer notre région nord Sahraouie dans son vari cadre géo existentiel. 
C’est avec mon honneur que je vous signe l’objectivité, la légalité et la justesse de cet appel. Nous pensons déposés plainte à l’ONU et les grandes institutions internationales. 
Source : Alter-Info, 2/07/2012

2 Comments

Comments are closed.