Partenariat entre l’Algérie et la Grande-Bretagne : L’optimisme anglais

Le partenariat entre l’Algérie et la Grande-Bretagne est « très fort » et les deux pays développent une « très bonne » relation, a déclaré hier à Alger, M. Alistair Burt, ministre britannique aux Affaires étrangères chargé des Affaires du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord. Il dira à son arrivée à l’aéroport international d’Alger Houari-Boumediene que : «Nous avons de très bonnes relations et un partenariat très fort qui se reflètent à travers les échanges commerciaux ainsi que nos discussions sur la sécurité dans la région». M. Alistair précisera, par ailleurs, que sa visite en Algérie est la troisième du genre, avant de souligner que l’objectif de son pays est de renforcer la coopération bilatérale déjà réaffirmée par le ministre britannique des Affaires étrangères lors de sa visite en Algérie en octobre dernier. M. Alistair été accueilli à son arrivée à l’aéroport d’Alger par le ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Abdelkader Messahel. Il ajoutera, entre autres, que cette visite sera également l’occasion pour «discuter d’une région qui évolue sans cesse». 
De son côté, M. Messahel a fait savoir que la visite du ministre britannique entre dans le cadre de la 7e session du comité bilatéral de coopération algéro-britannique. « Cette visite de trois jours, a-t-il indiqué, sera l’opportunité d’évaluer la coopération des deux pays dans les différents domaines, notamment politique, économique, militaire et scientifique ». « Elle sera également l’occasion pour les deux parties d’échanger les points de vue sur les questions d’intérêt commun tel que la lutte contre le terrorisme, la situation au Sahel, le développement de la crise malienne, le Sahara occidental, le Maghreb, la crise syrienne et la situation au Moyen-Orient », a-t-il ajouté. Au cours de cette visite, du 24 au 26 juin, M. Alistair Burt co-présidera avec M. Messahel les travaux de la 7ème session du comité algéro-britannique sur les relations bilatérales, a indiqué samedi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani. Les travaux de cette session se tiennent à Alger.La réunion de la 6ème session du Comité bilatéral algéro-britannique, a eu lieu en mars dernier, à Londres et a été qualifiée de «très positive». Ces rencontres bilatérales entre les deux pays s’inscrivent, ainsi, dans le cadre des consultations régulières entre les deux pays, instituées en 2006.
Par : Massinissa Benlakehal
Le Midi Libre, 25/06/2012