Conférence internationale sur les droits de l’enfant sahraoui

Les travaux de la conférence internationale sur les droits de l’enfant sahraoui ont débuté lundi aux camps de réfugiés sahraouis à Tindouf à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de l’enfant africain avec la participation d’associations algériennes, sahraouies et internationales.
Organisée en collaboration avec l’Union des juristes sahraouis et l’Union de la jeunesse de Seguia El Hamra et Rio De Oro sous le thème « l’enfant sahraoui entre la réalité actuelle et les chartes internationales », cette rencontre internationale qui s’étalera jusqu’au 19 juin vise à « faire connaître la réalité et les préoccupations de l’enfant sahraoui dans les camps des réfugiés et dans les territoires occupés.
Prennent part à cette conférence internationale organisée sous le slogan « pour la dignité de l’enfant sahraoui », des membres de la société civile algérienne, des parlementaires algériens, des artistes, des associations non gouvernementales sahraouies, ainsi que des différentes institutions sahraouies en relation avec les droits de l’enfant et des représentants de l’UNESCO et du Conseil italien des réfugiés.
L’organisation de cette manifestation qui aura lieu à l’école du 27 février vise à « vulgariser la culture des droits de l’homme notamment les droits de l’enfant sahraoui et à élaborer des recommandations afin d’approfondir la coopération entre les différentes instances juridiques algériennes et
La conférence verra également l’organisation de deux ateliers sur « l’intérêt de l’enfant » et « le suivi sanitaire de la mère et de l’enfant ».
Des conférences animées par des professeurs spécialisés algériens et sahraouis, des expositions sur les violations des droits de l’homme et des activités pour enfants, des formations en paramédical et la projection du film la Bataille d’Alger, figurent également au programme de cette conférence.
Radio Algérienne, 18/06/2012