Mise en garde contre le manque d’aide humanitaire aux sahraouis

Le ministre sahraoui de la Coopération, El-Hadj Ahmed a mis en garde contre «la situation difficile» qui prévaut au niveau des camps de réfugiés sahraouis en raison «du manque d’aides humanitaires », notamment celles offertes par l’Espagne. 
Le responsable sahraoui a indiqué dans un entretien accordé à l’Agence de presse espagnole EFE et repris par l’agence de presse sahraouie SPS que les aides humanitaires espagnoles à destination des camps de réfugiés «ont été réduites de moitié en raison de la crise économique mondiale».
Les réfugiés sahraouis ont fui, en 1975 et 1979 l’invasion de leur territoire, le Sahara Occidental, ancienne colonie espagnole, par le Maroc.
L’ONU dirige un plan de règlement du conflit depuis 1991, date de l’implantation de la MINURSO pour surveiller le cessez§le feu au Sahara Occidental.