Libye et Mauritanie : L’extradition d’Al-Senoussi est la base des relations futures (Abdeljalil)

Les relations futures entre la Libye et la Mauritanie dépendent de la décision des autorités mauritaniennes d’extrader l’ex-chef des renseignements libyens Abdallah Al-Senoussi, a indiqué le président du Conseil national de transition libyen (CNT).
« La décision qui sera prise par les frères en Mauritanie, en ce qui concerne Abdallah Al-Senoussi, sera le fondement des relations futures entre la Libye et la Mauritanie », a affirmé le chef du CNT, Moustapha Abdeljalil, cité mardi par l’agence d’information Lana.
M. Al-Senoussi est accusé par le chef du CNT d’être responsable du massacre de la prison d’Abou Salim à Tripoli en 1996, où plus de 1.200 détenus avaient été exécutés. M. Abdeljalil a appelé « le gouvernement, l’opposition et le peuple mauritanien à agir en faveur » de son extradition, selon Lana.
Abdallah Al-Senoussi avait été arrêté par les autorités mauritaniennes à l’aéroport de Nouakchott, et faisait l’objet d’une demande d’extradition de la France et de la Libye et d’une demande de remise de la Cour pénale internationale (CPI).