Le Ministre espagnol Miguel Arias à Nouakchott.

Le ministre espagnol de l’Agriculture, de l’Alimentation et de l’Environnement, Miguel Arias Canete, est attendu le 29 mai prochain à Nouakchott. Durant son séjour en Mauritanie, il tentera de sensibiliser les autorités mauritaniennes sur l’importance pour l’Espagne de la signature d’un nouvel accord de pêche entre l’UE et la RIM. 
L’actuel accord expire le 31 juillet 2012 Les négociations relatives à sa reconduction achoppent toujours sur le montant des compensations financières à verser à l’Etat mauritanien. 
Le dernier protocole d’accord permettait à environ 110 navires européens (principalement espagnols) de pêcher dans les eaux territoriales mauritaniennes en contrepartie du versement par l’UE de 76,25 millions d’euros par an. 
Par ailleurs, pour la signature d’un nouvel accord de pêche avec l’UE, la Mauritanie exigerait également le débarquement des prises dans les ports mauritaniens, l’engagement d’écouler 2% des captures pélagiques sur le marché local et l’embarquement de marins mauritaniens à concurrence de 60% des équipages. 
Rappelons que la Mauritanie a d’importants accords de pêche avec des pays comme le Japon et la Chine. Le secteur représente plus de 20% des recettes budgétaires et emploie plus de 36 000 personnes. 
Source :RIM24
Le Calame, 22/05/2012