Sahara Occidental : Permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination

Le président du comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui, M. Mehrez Lamari, a appelé, hier à Boumerdès, les Nations unies et le Conseil de sécurité à permettre au peuple sahraoui d’exercer son droit à l’autodétermination et à la décolonisation du Sahara occidental.
M. Lamari a indiqué à la fin des travaux de l’université d’été des cadres du Front Polisario que «la cérémonie de clôture de l’Université d’été intervient un jour avant la reprise des négociations entre les parties en conflit (Front Polisario et royaume du Maroc) sous l’égide des Nations unies.
«Nous constatons l’obstination du royaume marocain, son refus de respecter la légalité internationale et la poursuite de la politique de la fuite en avant par le maintien de l’occupation et du concept expansionniste et de la violation des droits de l’homme et la répression barbare dans les territoires sahraouis occupés», a affirmé M. Lamari.
«Nous remarquons, par ailleurs, la pondération et le sens de responsabilité du Front Polisario qui demeure attaché aux résolutions onusiennes et à ses chartes», a-t-il ajouté avant de saluer le slogan de cette Université d’été à savoir, «La résistance populaire : faire face à l’occupation et la voie vers l’indépendance». Il a précisé, d’autre part, que la position de l’Algérie était «claire et immuable», réitérant son soutien à la résistance populaire dans les territoires occupés». M. Lamari a annoncé, par ailleurs, que l’Algérie accueillera à la mi-octobre prochain une conférence internationale sur les droits des peuples à la résistance pour la liberté et l’indépendance.
Les travaux de l’Université d’été des cadres du Front Polisario et de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) avaient débuté le 7 juillet dernier avec la participation de 400 cadres et la présence de parlementaires, élus locaux et militants des droits de l’homme.
Horizons, 20/05/2012