La RASD appelle l’ONU à préserver son autorité dans le processus de paix au Sahara Occidental

par Malainin Lakhal
Pour le Front Polisario, la décision du Maroc de dénoncer l´Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour la résolution de la question sahraouie est une démarche injustifiée. Le Front s’érige contre ce qui se présente comme une volonté de Rabat de bloquer le processus. 
Communiqué du Front POLISARIO sur la position marocaine à l’encontre de l’envoyé de l »ONU pour le Sahara Occidenta, Christpher Ross
Le Front Polisario et le gouvernement de la République sahraouie estiment infondée et arbitraire la décision du Royaume du Maroc de retirer sa confiance à l´Envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, M. Christopher Ross, dans la poursuite de la mission qui lui a été confiée par le Secrétaire général et le Conseil de sécurité pour la recherche d´une solution juste et durable au conflit du Sahara occidental garantissant le droit du peuple sahraoui à l´autodétermination.
Cette décision, aussi grave qu’injustifiée, est un nouveau défi intolérable et inadmissible du Maroc à la Communauté internationale, au Secrétaire général et au Conseil de sécurité qui, dans sa résolution 2044, du 24 avril 2012, a considéré le statut quo inacceptable et a « réaffirmé son soutien à l’Envoyé personnel du Secrétaire général pour le Sahara occidental, Christopher Ross, et à l’action qu’il mène pour faciliter les négociations entre les parties ». 
En agissant de la sorte, le Maroc veut s’arroger sans vergogne le droit de dicter au Secrétaire général le contenu de ses rapports au Conseil de sécurité et de décider de la conduite que doit suivre son Envoyé personnel au Sahara occidental. Comme il veut, par la même, tout faire pour réduire a néant la crédibilité et neutralité opérationnelle de la MINURSO, décriées dans le dernier rapport du Secrétaire général, bloquer le processus de paix et continuer à violer impunément les droits humains dans les territoires sahraouis occupés.
Le Front Polisario et le gouvernement de la RASD, tout en renouvelant la volonté des autorités sahraouies à poursuivre leur soutien et leur coopération loyale avec les efforts du Secrétaire général et de son Envoyé personnel, Mr. Christopher Ross, pour mener à terme le processus de décolonisation du Sahara occidental, lancent un appel pressant au Conseil de sécurité pour qu´il prenne les mesures et décisions nécessaires à même de sauvegarder et protéger l´autorité des Nations Unies et la crédibilité de son œuvre de paix au Sahara Occidental des dérives et conséquences de la stratégie de fuite en avant poursuivie par le Maroc.
Bir Lahlou, 17 mai 2012 
Pambazuka News, 21/05/2012