Blocage diplomatique entre le Maroc et les Nations unies (RFI)

Par RFI, 19 mai 2012
Contrairement à ce qui était prévu, l’émissaire des Nations unies pour le Sahara occidental ne se rendra pas dans la région dans les jours qui viennent. C’est ce qu’a indiqué le porte-parole de l’ONU, alors que le Maroc a retiré sa confiance à Christopher Ross, jeudi 17 mai. 
Rabat n’a pas apprécié la publication d’un rapport très critique envers les autorités marocaines, accusées d’entraver le travail des Casques bleus au Sahara occidental. Le Maroc estime que cette région fait partie du territoire national, mais le mouvement indépendantiste du Polisario réclame un référendum sur l’autodétermination du Sahara occidental. 
La France, allié traditionnel du Maroc, souhaite que ce différend se règle rapidement. Mais pour Mohamed Sidati, le représentant du Front Polisario à la Commission européenne, le gouvernement français ne doit pas interférer avec le travail des Nations unies.

1 Comment

  1. que sidtou dit alors a son maitre algechien de ne pas interferer aussi,quelle logique!

Comments are closed.