La geopolitique du maghreb et du sahel à l’issue de la défaite annoncée de Sarkozy

Au cas de non réélection de Sarkozy , la géopolitique du sahel africain et du Maghreb connaîtra inéluctablement un retour à la normale et la vie reprendrait son cours naturel au temps la région était l’objet de ciblage sauvage , un théatre de bravade de puissances et de démonstration de forces .
Ce n’est certainement pas un hasard que le président candidat avait dés 2007 , fait de cette région du monde un objectif impérieux pour y sévir et concrétiser les voeux de ses copains capitalistes du « Fouquet’s » d’exploiter ses ressources nonobstant les misères de ses peuples et ce en porte à faux de l’Europe en optant tactiquement par l’appât présenté à kadafi l’ex dictateur de Tripoli de lui assurer l’appui de la France à son retour sur la scène internationale en contre partie de royalties , que l’histoire confirmera ,et aussi la promesse de contrats dans le nucléaire, l’armement etc …
Concernant les visées stratégiques Sarko savait pertinemment que le Maghreb lui a échappé quoi qu’il ait tenté de l’amadouer via la création de l’union pour la Méditerranée mais c’était sans compter sur les USA qui veulent y appliquer le plan du grand moyen orient.
Les récentes révoltes populaires survenues en Tunisie et en Libye ont concrétisé cette lutte pour dominer la scène et l’on a vu les conséquences désastreuses héritées de l’intervention de la coalition « otanesque» qui a déraciné kadafi mais a laissé ce riche et immense pays dans le chaos à la merci de milices super armées exerçant des activités mafieuses , en voie d’éclatement et risquant des guerres fratricides entre ethnies et tribus susceptibles de susciter des effets d’entraînement dans toute la région dont la France , ancienne puissance coloniale,tient les ficelles aussi bien en Libye que dans tout le Sahel mais elle n’est pas l’unique acteur tant elle est rivalisé par des cellules terroristes qu’on attribue de temps à autre à al qaida ou à d’autres franchises servant les intérêts de telle ou telle puissance ou légitimant leur présence.
On constate qu’à l’issue du mandat de Sarkozy , l’image de la france est ternie à jamais et Il n’y a guerre de pays au Maghreb ou au Sahel ou l’on n’a pas souligné l’ empreinte du Sarko le vorace que ce soit une intervention contre les intérêts de son peuple, un ratage diplomatique, une manipulation de son élite , un soutien pour organiser un putsch ou un froissement de sa communauté vivant dans l’hexagone par des mesures policières provocatrices favorisant la xénophobie voire l’islamophobie et la radicalisation des jeunes désespérés.
Il a soutenu les présidents et dirigeants véreux dont il détient les points faibles pour lui rendre certains services tels la garde d’anciens dignitaires du régime libyen ex les cas de Senoussi et de l’ancien chef du protocole de Kadhafi .
L’Algérie a souffert de ses pressions et de ses coups bas en allant soutenir le roi marocain à l ’ ONU contre le pauvre peuple sahraoui (peuple du Sahara Occidental, ancienne colonie espagnole envahie par le Maroc en 1975 et 1979, ndds).
De part ses frivolités, la France risque des attentats terroristes et les français sont devenues des otages de choix dont les rançons , souvent versées en catimini, servent à remplir les poches des criminels et à financer les réseaux terroristes et mafieux.
La vague des putsch militaires pourrait reprendre et l’on entend déjà les bruits des bottes dans la région ou circulent des quantités assez importantes d’armes et de munitions et un contingent potentiel de mercenaires aguerris en Libye .
En tenant compte de ce précède , tout citoyen maghrebin ou sahelien qui se respecte dirait certainement: notre région serait dans un état meilleur si Sarko partait pour toujours! 
Come4news, 21/04/2012