La situation des sahraouis, au coeur des débats du Conseil de Sécurité

Avant l’expiration, le 30 avril, du mandat de la Mission des Nations Unies pour le référendum au Sahara occidental (MINURSO), le Conseil de Sécurité entamera des discussions sur le rapport du SG et un exposé sur son contenu et les développements les plus récents par le chef de la MINURSO et Représentant spécial du SG, Hany Abdelaziz. Il écoutera probablement les conclusions de l’Envoyé personnel du SG pour le Sahara Occidental, ChristopherRoss. 
Ce dernier, dans une interview publiée le 25 Janvier 2012 par le site des actualités de l’ONU, avait signalé qu’il espérait que « les gens du Sahara occidental qui se trouvent sur le territoire ou dans des camps de réfugiés puissent bénéficier pleinement des droits de l’homme y compris la liberté d’expression sur leur avenir et que leur opinion soit prise en compte dans les négociations ». Mettre fin ou aider à améliorer la situation de la population sahraouie est devenue, de ce fait, une question clé pour le Conseil de Sécurité, une question qui fera de tout son poids dans les débats sur le mandat de la MINURSO, et la nécessité de faire respecter les droits de l’homme des sahraouis, faute de trouver un remède définitif à leur situation qui dure depuis 37 ans.

1 Comment

  1. l Algérie donne l impression d être forte un bain de sang est a son rendez vous d ici quelques jous .

Comments are closed.