L’écrivain marocain Jacob Cohen agressé à Paris par des extrémistes juifs

Rabat.- L’écrivain marocain Jacob Cohen a été agressé hier au café « Rive gauche » à Paris, par des membres de la Ligue de défense juive (LDJ), un groupuscule fasciste et raciste juif qui a pour mission d’agresser en France tous les intellectuels juifs qui ne font pas dans la pensée unique sioniste.
Jacob Cohen, un militant propalestinien, qui venait présenter son dernier ouvrage, le « Printemps des Sayanim, » avait accusé il y a quelques semainespublié par Demain le conseiller royal André Azoulay d’être un « sayan », c’est-à-dire un collaborateur du Mossad, les services secrets israéliens.
Comble de l’extrémisme, l’agression a été filmée par les agresseurs de la LDJ qui l’ont diffusée sur internet.
Badr Soundouss
URL courte: http://www.demainonline.com/?p=14949

1 Comment

  1. Cette saleté est encore en état de nuire… Quel gachis ! La prochaine fois, il faudra l'achever… Les jeunots de la LDJ ont été trop clément avec cette ordure de traitre renégat.

Comments are closed.