Le Maroc n’a jamais fait aucun effort pour récupérer Melila et Sebta

Par boumed
Malgré mon aspiration à un grand Maghreb uni,je pense que la diplomatie algérienne est plutôt sage dans ses décisions.
Refuser de ré-ouvrir la frontière n’est pas seulement une affaire de souveraineté nationale, mais un moyen de négociation pour une union saine débarrassée de tout contentieux qui puisse la remettre en question un jour.
Car ne l’oublions pas cette frontière qui nous sépare de notre voisin de l’Ouest,n’est toujours pas reconnue officiellement par la partie marocaine, dont le parlement n’a toujours pas entériné les accords signés par Feu Hassan II, avec l’Algérie,notre suspicion envers le Maroc n’est pas fortuite, sachant qu’il existe des personnalités importantes et bien placés au Maroc, des irréductibles, adeptes de la vision d’un « grand Maroc » qui devrait s’étendre jusqu’aux confins du Sénégal, englobant une grande partie de notre territoire.
l’agression Du Maroc envers un État Algérien, qui venait juste de naitre en 1963, ne plaide pas non plus pour établir des relations basées juste sur des sentiments ethniques ou religieux, surtout si ce pays n’hésite pas à recourir à l’aventure même militaire pour coloniser ses voisins , l’affaire Du Sahara (Sahara Occidental, ancienne colonie espagnole envahie par le Maroc en 1975, ndds) est là pour le confirmer. Envers et contre tous, le Maroc s’entête depuis 1975 à dénier même le choix d’une autodétermination à un peuple pacifique, qui ne réclame pourtant que la liberté de choisir son avenir. Le régime marocain est en contradiction avec lui même,il ne cesse de déclarer que ses terres sont sacrées, mais il n’a jamais fait aucun effort pour récupérer 
Melila et Sebta, qui réellement lui appartiennent de droit.

1 Comment

Comments are closed.