L’Espagne a placé de nouveaux canons en face de Nador

Tanger.- C’est une information qui est passée totalement inaperçue au Maroc et qui devrait attrister nos militaires. Une information que les patriotards marocains du dimanche, surtout ceux qui nichent à Nador, n’ont pas tenu à relever. Peut-être parce qu »ils n’ont pas encore reçu l’ordre de le faire.
Une semaine avant la visite de Mariano Rajoy à Rabat, le 18 janvier, Madrid envoyait à Melilia de nouvelles pièces d’artillerie, des obusiers 155/52 mmpour remplacer les vieux canons américains de 155/23 mm qui datent de 1944.
C’est le Régiment d’artillerie mixte n°32 (RAMIX 32), qui a été l’heureux bénéficiaire de ces canons de joie qui ont une portée de 40 kilomètres et qui sont dirigés, naturellement vers le Maroc tout proche. On ne sait jamais.
Ces canons sont fabriqués par Santa Bárbara Sistemas, un important fournisseur du ministère espagnol de la défense, une entreprise qui a été rachetée récemment par General Dynamics, un mastodonte américain qui regroupe plusieurs fabricants d’équipements militaires.
Comme le disait il y a peu un confrère espagnol « la modernisation de l’armée de terre espagnole continue en dépit de la crise économique et des coupes budgétaires« . On pourrait rajouter : Heureusement que le Maroc existe, sinon que deviendraient les travailleurs du secteur de la guerre en ces temps de disette.
Les autorités marocaines ont fait, il y a deux ans, tout un tintamarre, avec blocage des frontières de Sebta et Melilia et protestation officielle du ministère des affaires étrangères, quand un hélicoptère espagnol qui ravitaillait les gardiens de l’îlot Nekour, en face d’Al Hoceima, a dérangé le sommeil du sultan en son château flottant, mais elles ne font rien quand des canons menacent des zones marocaines à très forte densité humaine.
Cherchez l’erreur Hombre !
Abdellatif Gueznaya
Demain, 11/2/2012 

1 Comment

Comments are closed.