Algérie/Maroc: Alger n’a pas besoin de médiation étrangère

Echorouk a appris de sources fiables que la visite de la secrétaire d’État américaine, Hillary Clinton, prévue au mois de février en cours a été reportée au début du mois de mars prochain.
La secrétaire d’État américaine, Hillary Clinton, effectuera une visite dans cinq (5) pays du Maghreb, à savoir l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, la Libye et l’Égypte. Par ailleurs, la même source a démenti les rumeurs rapportées par certains milieux au Maroc prétendant que Hillary Clinton sera au Maroc ensuite en Algérie et qu’elle jouera le rôle d’intermédiaire entre les deux pays pour accélérer la réouverture des frontières terrestres fermées depuis 1994. Notre source affirme que l’Algérie n’a pas besoin de l’intermédiation d’un quelconque pays. 
A ce propos, les autorités algériennes ont déjà démenti les informations rapportées par certains médias qui ont parlé de médiations qatarie et saoudienne pour trouver une solution à la « crise » entre l’Algérie et le Maroc et pour la réouverture des frontières terrestres des deux pays. « Les relations entre l’Algérie et le Royaume du Maroc sont ouvertes », affirme notre source qui précise que l’Algérie n’a pas besoin de médiation entre deux pays frères. 
Dans le même contexte, la même source a expliqué que la dernière visite du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération du Royaume du Maroc, Saâd-Eddine El Othmani est l’un des contacts officiels et ouvert qui ne nécessite pas l’interprétation et l’analyse. Pour rappel, le ministre délégué, chargé des Affaires maghrébines et africaines, M. Abdelkader Messahel, a déclaré à la veille de la visite en Algérie du MAE marocain que la question de la réouverture de la frontière algéro-marocaine n’a pas été évoquée ni par la partie algérienne ni par la partie marocaine lors des différentes discussions tenues entre les responsables des deux pays.
Echourouk Online, 6/2/2012

1 Comment

  1. rien à espérer d'Hilary Clinton – ni des US, ni de l'OTAN – le souhait est de dominer le monde

Comments are closed.