Pour une mobilisation massive au plan international

Les travaux de la 37e Conférence de la coordination européenne de soutien au peuple sahraoui ont pris fin hier en début d’après-midi, à l’hôtel Mélia Lebreros au centre de Séville, par l’adoption d’une feuille de route pour l’année 2012. Globalement, les 500 participants venus de 20 pays vont focaliser leur mouvement futur sur l’action politique à mener en 
direction des Nations unies et de l’Union européenne, l’une et l’autre étant selon la déclaration finale, intimement liées. Et en toile de fond, réclamer de ces deux instances l’application du droit international concernant la question sahraouie et permettre au peuple sahraoui de jouir de son droit à l’autodétermination. Les participants ont aussi insisté sur «les alliances nouvelles à établir au sein du mouvement de solidarité» pour une mobilisation intercontinentale tant en Afrique (Union africaine) qu’en Amérique latine. De même que la 37e édition de l’Eucoco élargie à d’autres comités dans le monde a souligné la «nécessité de réajuster la politique de communication tant au sein de l’Eucoco vis-à-vis des interlocuteurs privilégiés au sein des institutions et envers les médias». 
Un hommage a été rendu à l’Algérie par les participants qui ont salué son «apport particulièrement important» de ce pays d’accueil des réfugiés sahraouis pour soutenir leurs revendications légitimes, précise-t-on. Au sujet des droits de l’homme, la Conférence a retenu l’amplification de la campagne visant la libération de «tous les prisonniers politiques sahraouis» mais aussi pour la protection des ressources naturelles du Sahara occidental. Il a été décidé aussi d’une action en direction du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies à Genève et à la Commission des droits de l’homme et des peuples de l’UA et du Conseil de l’Europe. L’atelier solidarité s’est particulièrement attaché à la nécessité d’associer les mouvements sociaux aux mobilisations pour le respect de l’ensemble des droits humains, sociaux et culturels du peuple sahraoui. 
Cette année, un cinquième atelier a été réservé à la promotion de la culture sahraouie, à la défense du patrimoine de ce peuple. 
La 38e édition de l’Eucoco aura lieu en 2013 à Rome. 
Y. M.
* Ce compte-rendu est dédié à la mémoire de notre journaliste Mohamed Zaâf, fervent défenseur de la cause sahraouie, décédé cette semaine.
Le Jeune Indépendant, 6/2/2012

1 Comment

Comments are closed.